Réussite éducative - Expérimentation du choix de la voie d’orientation par les parents en fin de troisième

L’UNAF assiste à la 1ère séance du comité de suivi et d’évaluation de l’expérimentation sur l’orientation scolaire

02/06/2014

Logo Réussite Educative

L’UNAF, représentée par Patricia Humann, Coordonnatrice du pôle "Education - Handicap - Petite enfance" était présente le 26 mai dernier à la 1ère réunion du « Comité de suivi national sur l’évaluation sur le choix de la voie d’orientation donné à la famille » mise en place dans le cadre du décret n°- 2014-6 du 7 janvier 2014 qui autorise en effet certains établissements (117 collèges) à expérimenter pendant trois ans que les parents choisissent en dernier recours la voie d’orientation de leurs enfants, en fin de troisième.

Les collèges s’efforceront de renforcer le dialogue et le climat de confiance avec les familles tout au long de la procédure d’orientation, tout en favorisant l’implication de l’élèves.

En cas de désaccord entre le vœux de la famille et la proposition du conseil de classe un entretien avec :
- le professeur principal et le chef d’établissement et la famille est organisé,
- un conseiller d’orientation est proposé,
et la décision d’orientation est finalement conforme avec le vœu de la famille.

L’intérêt majeur de cette expérimentation, tel qu’il a été présenté par quelques collèges concernés, est le renforcement du dialogue avec les familles et la plus forte motivation des parents et des jeunes, qui réalisent que leur choix d’orientation repose vraiment sur eux.

Le comité de suivi, animé par le recteur de Reims M. Cabourdin est chargé de suivre l’évaluation de l’expérimentation, qui sera principalement réalisée par le Centre d’études et de recherches sur les qualifications
(CEREQ).

L’évaluation de l’expérimentation, qui prend en compte le devenir des élèves dans leur parcours ultérieur, mettra en lumière les facteurs de réussite et les leviers permettant de lever les obstacles à une orientation choisie et prévoit :
- une évaluation qualitative au sein de chaque établissement, y compris auprès des parents
- une évaluation quantitative des flux d’orientation par la DEPP
- une évaluation quantitative avec un suivi de cohorte à l’issue de la classe de seconde
L’expérimentation fera l’objet d’un rapport d’évaluation transmis aux commissions permanentes compétentes en matière d’éducation de l’Assemblée nationale et du Sénat.

@ : phumann@unaf.fr


Image : Logo Réussite Educative
Haut de page