AG UNAF 2014 à Tours

François Fondard, Président de l’UNAF : "Garantir les moyens dévolus à la politique familiale"

24/06/2014

François Fondard à la tribune de l’AG de l’UNAF

Le Président de l’UNAF, François Fondard, est intervenu les 21 et 22 juin à l’occasion de l’Assemblée générale de l’UNAF qui s’est tenue à Tours, en présence de Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie et devant plus de 500 congressistes, militants familiaux. Dans son discours d’ouverture, François Fondard, s’est exprimé sur les dossiers familiaux, en particulier ceux qui font l’actualité et qui peuvent avoir un impact concret sur les familles.

Il est ainsi revenu sur le pacte de responsabilité et ses conséquences sur le financement de la branche Famille : garantir les recettes de la branche Famille est aujourd’hui une priorité pour l’UNAF car c’est la condition pour assurer la pérennité de la politique familiale.
Puis le Président a rappelé l’ampleur des économies déjà réalisées sur la politique familiale depuis le "plan de rénovation" de juin 2013. Il s’est inquiété des annonces récentes sur le gel des prestations familiales et de la remise en cause des objectifs de la Convention d’Objectifs et de gestion (COG) de la CNAF concernant l’action sociale. Pour l’UNAF, "les familles ont déjà suffisamment donné".

Puis il a, à nouveau, dénoncé les risques de la réduction de l’indemnisation du congé parental : "J’en appelle au Gouvernement : ne compliquez pas l’organisation de la vie des familles, préservez ce dispositif qui est plébiscité par les parents !".

Enfin, François Fondard a rappelé les positions de l’UNAF sur les sujets familiaux : le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement et l’enjeu de survie des services d’aide à domicile, les orientations de la future loi santé publique, le sujet de la fin de vie, la proposition de loi sur l’autorité parentale et l’intérêt de l’enfant, la réforme des rythmes éducatifs, la réforme territoriale récemment présentée en Conseil des Ministres...

En conclusion, François Fondard a rappelé que "la confiance, est un élément clé de la politique familiale. La natalité est en soi un indicateur de confiance. Agrandir sa famille, c’est faire un pari sur l’avenir. Tout autant que les entreprises, les familles sont en demande d’un environnement stable".

Discours en ligne.


Image : François Fondard à la tribune de l’AG de l’UNAF

PDF - 353.9 ko



PDF - 188.4 ko


Haut de page