Accueil petite enfance

Projet de loi relatif aux assistants maternels et aux assistants familiaux

07/03/2005

L’UNAF se réjouit des objectifs affichés par le projet de loi relatif aux assistants maternels et aux assistants familiaux. Leur rôle dans l’accueil de l’enfant et la protection de l’enfance nécessite en effet que leur soient ouvertes des possibilités de progression durable et des conditions sociales optimum (notamment droits sociaux et retraite).

L’UNAF relève avec satisfaction que les agréments ouvrant droit à l’exercice de ces professions prendront en compte les capacités éducatives des candidats, ce qui pourra contribuer à rééquilibrer l’engagement des hommes comme des femmes.

L’obligation de suivre une formation, préalablement à toute embauche, constitue pour l’UNAF une avancée significative. Toutefois, il faudra rester attentif aux conditions de mise en oeuvre (contenus et modalités de formation continue) de cette formation, placée sous la responsabilité des régions.

Enfin, pour ce qui concerne les financements de ces nouvelles dispositions, l’UNAF souhaite qu’une approche multi- partenariale, avec des financements croisés, permette une mise en oeuvre rapide de ces nouveaux moyens de formation.

Haut de page