Groupe "Protection de l’enfance" de l’UNAF et signature à Perpignan d’une convention entre le Conseil général 66 et l’UDAF 66

24/06/2014

Le groupe de travail "Protection de l’enfance" de l’UNAF a été accueilli le 5 juin dernier par l’UDAF des Pyrénées-Orientales afin de poursuivre la préparation de la 2e rencontre nationale UNAF-UDAF qui se tiendra à Lyon, les 24 et 25 novembre 2014.

A l’occasion de cette rencontre, le 6 juin, Valérie Delhaye-Lambert, Présidente de l’UDAF et Vincent Guedon, Directeur, accompagnés de David Pioli, Coordonnateur du Pôle "Droit, Psychologie, sociologie de la famille" à l’UNAF, ont été reçus par Hermeline Malherbe-Laurent, Présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales et également Présidente du GIP Enfance en Danger.

Cette rencontre s’est déroulée en deux temps :

1/ Une réunion d’échanges a tout d’abord permis à chacun d’exposer ses priorités et de resituer la place des différents acteurs locaux autour des usagers, et dans un soucis d’amélioration de la qualité des prestations délivrées. Ce fût ainsi l’occasion pour l’UDAF de rappeler son rôle et ses missions, de réaffirmer son implication et sa contribution à la mise en œuvre des politiques de protection de l’enfance et de soutien aux parents.

Force de propositions, l’UNAF a aussi évoqué l’inauguration des salles de réunion de l’UDAF et la visite de la Maison pour les Familles, la prise en compte des jeunes adultes souffrant d’un handicap psychique confiés à l’ASE avec le projet « Famille Gouvernante » en 2015, ainsi que certaines des analyses de l’UNAF et de son réseau quant à la mise en œuvre incomplète de loi du 5 mars 2007 réforment la protection de l’enfance.

2/ Le second temps de cette rencontre fut ainsi consacré à la signature d’une convention entre le conseil général et l’UDAF des Pyrénées-Orientales, en présence la presse qui se décline de la manière suivante :
- Signature du Protocole enfance du département ;
- Application de dispositions visant à améliorer la coordination des services "Protection de l’enfance" du Conseil général et de l’UDAF ;
- Et participation de l’UDAF à la cellule de recueil et de traitement des informations préoccupantes.

L’UDAF, qui gère un service « Délégués aux prestations familiales » et participe aux travaux de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE), est donc à présent aussi associée au fonctionnement de la Cellule de Recueil des informations préoccupantes (CRIP).

Elle est aujourd’hui un acteur associatif important et un partenaire du Conseil général reconnu dans le domaine de la protection de l’enfance.
Haut de page