A l’Assemblée générale de l’UNAF, Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, a salué le travail de l’UNAF et des UDAF en matière de protection juridique des majeurs

07/07/2014

Laurence Rossignol - AG de l’UNAF 2014

Dans son intervention à l’Assemblée Générale de l’UNAF, le 21 juin, Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, auprès de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a salué l’action quotidienne des professionnels, qu’elle a tenu à remercier pour leur compétence et leurs engagement.

Extrait du discours :

« ….. La solidarité familiale s’étend également à la protection des majeurs. L’occasion m’est donnée de saluer le travail de l’UNAF à travers les UDAF.

La loi de 2007 a redéfini les contours de cette protection. Elle a réaffirmé le rôle essentiel des familles tout en professionnalisant les mandataires chargés d’exercer les mesures. Les UDAF déploient des efforts constants pour être au plus près des demandes des personnes et de leurs proches non seulement quand elles sont désignées par les juges mais aussi dans leurs activités d’information et de soutien aux curateurs et aux tuteurs familiaux. Ce sont elles qui sont au contact et qui préservent les personnes et les familles de nombreux abus. Je veux ici saluer leur action quotidienne, difficile, exigeante et exposée, Et saluer aussi la compétence et le travail de leurs salariés qui exercent cette mission au quotidien dans des conditions souvent compliquées. Je sais, par exemple, qu’on parle souvent des problèmes de sécurité, de risques physiques des personnels au guichet à la fois dans les hôpitaux et services sociaux. Vos propres personnels dans les UDAF, en charge des tutelles, connaissent eux aussi un quotidien qui n’est pas facile. Et je tiens à ce que vous leur transmettiez nos remerciements pour leur compétence et leur engagement.

Je sais que l’UNAF, avec l’interfédération des associations tutélaires et les autres professionnels de la protection, est dans une vaste réflexion sur le métier de mandataire judiciaire et sur sa dimension éthique. Cette réflexion est partagée avec les juges des tutelles et s’inscrit en particulier dans les travaux en cours du Comité National pour la Bientraitance et les Droits, le CNBD. Des propositions allant dans le sens d’un meilleur accompagnement des personnes ont déjà été faites dans le cadre de la préparation du projet de loi que j’ai évoqué tout à l’heure. Nous retravaillerons sur ce sujet dans le travail parlementaire. …. »

Retrouvez le discours complet sur le site de l’UNAF.

Autres articles dédiés à l’Assemblée générale de l’UNAF
- Discours du Président de l’UNAF, François Fondard
- http://www.unaf.fr/spip.php?article17517
- http://www.unaf.fr/spip.php?article17516

@ : abrousse@unaf.fr


Image : Laurence Rossignol - AG de l’UNAF 2014
Haut de page