Congé parental : une très grande majorité des bénéficiaires du CLCA ne regrette pas d’avoir suspendu ou réduit son activité professionnelle

29/09/2014

Vous arrive-t-il de regretter d’avoir diminué votre temps de travail ? (bénéficiaires CLCA taux réduit)

La grande majorité des bénéficiaires du Complément de libre choix d’activité (86% des bénéficiaires à taux réduit, et 71% des bénéficiaires à taux plein), n’exprime aucun regret d’avoir réduit ou suspendu son activité professionnelle. Le CLCA (rebaptisé PrePare en 2014) est la prestation permettant d’indemniser le congé parental.

Le CLCA permet à 223 000 parents de jeunes enfants de réduire leur activité professionnelle, et à 286 000 de la suspendre complètement.

Moins de 7% de l’ensemble des bénéficiaires expriment "souvent" des regrets d’avoir réduit ou suspendu leur activité professionnelle.

Vous arrive-t-il de regretter d’avoir diminué votre temps de travail ? (Bénéficiaires CLCA à taux réduit)
"Vous arrive-t-il de regretter d’avoir arrêté de travailler ?" (bénéficiaires du CLCA à taux plein)

Pour la minorité de parents qui expriment des regrets, les raisons sont principalement financières, et, pour les parents qui avaient complètement arrêté de travailler, les raisons d’isolement.

Source : Enquête auprès des bénéficiaires du complément de libre choix d’activité - 2010


Image : Vous arrive-t-il de regretter d’avoir diminué votre temps de travail ? (bénéficiaires CLCA taux réduit)
Haut de page