L’UNAF a participé au congrès de l’Union sociale pour l’habitat : 5000 congressistes invités à réfléchir autour du thème « Notre métier, notre engagement : le logement pour tous »

06/10/2014

logo Les HLM

L’UNAF, représentée par Marilia Mendes, coordonnatrice du pôle "Habitat - Cadre de vie" était présente au 75ème Congrès de l’Union sociale pour l’habitat, qui s’est tenu à Lyon du 23 au 26 septembre 2014, en présence du Premier ministre Manuel Valls, de la ministre du Logement, de l’Égalité des Territoires et de la Ruralité, Sylvia Pinel et de la secrétaire d’État chargée de la Ville, Myriam El Khomri. C’est dans un contexte de grave crise du logement, de manque de logements à prix abordable, où de plus en plus de familles peinent à se loger, où le coût du logement ne cesse de s’alourdir pour les ménages, de chute du nombre de constructions, que s’est tenu ce Congrès, sur le thème : « Notre métier, notre engagement : le logement pour tous ».

Trois jours de travaux qui ont réuni plus de 5.000 congressistes avec, en toile de fond, comment produire du logement moins cher et accueillir dans le parc social les familles qui ne peuvent se loger aujourd’hui ?. Parmi les autres thématiques abordées, l’accompagnement social des ménages logés en HLM, le parcours résidentiel et l’accession sociale à la propriété, les attentes des élus à l’égard des organismes, les réponses des bailleurs Hlm aux problématiques des territoires, à leurs défis économiques, sociaux et environnementaux, la place des associations de locataires... Des nombreuses expériences de terrain ont fait l’objet de témoignages : aider les ménages à maîtriser les charges énergétiques, accompagner les jeunes talents des quartiers HLM….

"Construire c’est une obligation pour loger les Françaises et les Français. Notre pays est fort d’une démographie dynamique. A nous de l’accompagner !"

Manuel Valls a tenu à clore ce 75ème Congrès de l’Union sociale pour l’habitat, rappelant que le logement était pour lui une priorité et que « l’accès au logement doit être au cœur de notre combat pour l’égalité » pour répondre aux préoccupations des Français. En complément des annonces faites par la ministre du Logement, de l’Égalité des Territoires et de la Ruralité, Sylvia Pinel en ouverture du Congrès (lire), le chef du Gouvernement a souhaité concentrer son intervention sur 3 exigences : produire du logement là où existent les besoins, améliorer le cadre de vie des habitants et encourager la mobilité dans le parc HLM (+ lire).

1/ Produire du logement là où existent les besoins Pour répondre à cet objectif, Manuels Valls compte agir sur plusieurs leviers :
- faire respecter les obligations prévues par la loi SRU, et renforcées par la loi Duflot en matière de construction de logements sociaux. Les pénalités multipliées par 5 pour les communes contrevenantes seront appliquées dès le 1er janvier 2015. Par ailleurs, des consignes claires seront données aux préfets pour qu’ils délivrent des permis de construire en lieu et place des maires défaillants dès 2015 ;
- accélérer la mise sur le marché de terrains privés grâce à de nouvelles mesures d’incitation fiscale, présentées le 29 août dans le cadre du Plan de relance, et qui s’appliquent depuis le 1er septembre. Des arbitrages seront également pris pour accélérer la mise à disposition du foncier public ;
- mobiliser les fonds propres des organismes d’HLM, en complément des aides de l’État, afin d’accélérer la production de logements sociaux.
Le Premier ministre a ainsi appelé les organismes à mobiliser leurs ressources et à réinvestir leurs résultats notamment pour permettre la production de 5.000 logements "très sociaux". Manuel Valls a également souligné que "l’accueil des plus pauvres" est "le cœur de la mission" des bailleurs sociaux, et a souhaité que certains organismes puissent abaisser les niveaux de leurs loyers "à la relocation".

2/ Améliorer le cadre de vie des habitants et préserver le patrimoine Le Premier ministre souhaite pour cela agir sur la réhabilitation du parc existant, encourager l’accession sociale à la propriété et améliorer la qualité de services aux habitants.

Les organismes d’HLM se sont engagés à mutualiser leurs fonds propres sur 3 ans également pour la rénovation du parc existant. Cette rénovation doit également accompagner le plan national interministériel du traitement de l’amiante. La mise en place d’un prêt amiante bonifié devrait permettre le traitement de 40.000 logements chaque année.

Pour accompagner la mixité et la mobilité résidentielle, l’accession sociale à la propriété sera encouragée, notamment dans les 1.300 quartiers prioritaires de la politique de la ville, grâce à l’extension de la TVA à 5%.


3/ Encourager la mobilité dans le parc HLM

"Se maintenir dans un logement social, c’est un droit pour les familles à revenus modestes, mais je veux le dire avec force : un logement social, ce ne peut être une rente de situation" a déclaré Manuel Valls. Il a ainsi demandé aux organismes d’HLM de réfléchir, avec l’ensemble des partenaires du logement social à des pistes d’évolution permettant de favoriser la mobilité dans le parc social et d’accueillir un plus grand nombre de ménages : Comment favoriser la mobilité dans le parc social ? Comment faire qu’un plus grand nombre de personnes en bénéficie ? Comment connaître les logements disponibles à Lyon quand on habite Amiens et que l’on doit déménager pour trouver un travail ? Faut-il augmenter le supplément de loyer de solidarité ? Faut-il-avoir des loyers en fonction des ressources des locataires ? Remettre en cause le droit au maintien dans les lieux ? Inciter d’avantage à l’accession à la propriété ? : autant de pistes de réflexion lancées par le Premier ministre, qui peut laisser présager une réforme des attributions pour 2015.

En clôture du Congrès, un accord triennal a été signé entre Manuel Valls, Premier ministre, Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, Myriam El Khomri, secrétaire d’État chargée de la politique de la ville et l’Union sociale pour l’habitat (USH) : « l’Agenda HLM 2015 – 2018 », feuille de route qui fixe un cap pour les trois années à venir en complément du pacte de 2013.

Les moments forts sont à voir ou à revoir sur le site de l’Union sociale pour l’Habitat.

http://www.gouvernement.fr/l-acces-...

@ : mmendes@unaf.fr


Image : logo Les HLM
Haut de page