Plénière du Comité économique et social européen des 15 et 16 octobre 2014

20/10/2014

Sous la présidence d’Henri MALOSSE, le Comité Economique Social Européen s’est réuni à « Charlemagne » dans les bâtiments de la Commission européenne. Plusieurs débats ont été organisés :

1/. Débat sur le thème « Quelles perspectives pour l’U.E. » présenté par M. Valéry GISCARD d’ESTAING, ancien Président de la République Français et ancien Président de la Convention qui avait pour objectif de mettre en place une Constitution européenne.

2/. Débat sur la révision de la Stratégie Europe 2020 par MM. Marcello MESSORI, Directeur de la LUISS School of European Political Economy (Rome), Philippe POCHET, Directeur général de l’Institut syndical européen, et Conny REUTER, Secrétaire général du réseau d’ONG Solidar, coprésident du Groupe de liaison avec les organisations et réseaux européens de la société civile.

3/. Débat sur le thème « Le modèle agricole européen est-il en bonne voie et peut-il servir d’exemple pour d’autres ? » par M. Czeslaw Adam SIEKIERSKI, Président de la Commission de l’agriculture et du développement rural au Parlement Européen.

Puis 21 Avis ont été votés :
- Le rôle de la société civile dans l’accord de libre-échange UE/JAPON
- Rapport sur la politique de concurrence 2013
- Diffusion de données satellitaires
- Gouvernance des stratégies macro régionales
- Les femmes dans la science
- Protection internationale d’un mineur non accompagné
- Déplacements multimodaux
- Système d’aéronef télépiloté
- L’innovation dans l’économie bleue
- L’interopérabilité comme moyen de moderniser le secteur public
- L’eau et l’assainissement sont un droit humain ! L’eau est un bien public par une marchandise
- Infractions en matière de sécurité routière
- Dispositions relatives à la pêche dans la zone couverte par l’accord de la CGPM (Commission générale des pêches pour la Méditerranée)
- Réduction de la teneur en soufre de certains combustibles liquides
- La situation économique et sociale des jeunes dans la région euro-méditerranéenne
- Etat des lieux de la stratégie Europe 2020
- La fragilité des consommateurs face aux pratiques commerciales dans le marché intérieur
- Situation de la société civile ukrainienne dans le contexte des aspirations européennes de l’Ukraine
- Développer les services à la famille pour augmenter les taux d’emploi et promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes au travail
- L’incidence des services aux entreprises ans l’industrie
- Production biologique et étiquetage des produits biologiques

Parmi ceux-ci, Joseph Guimet, représentant de l’UNAF, a présidé le Groupe de travail qui a élaboré l’Avis SOC/508 – « Développer les services à la famille pour augmenter les taux d’emploi et promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes au travail ».

Joseph Guimet est intervenu régulièrement pendant les travaux et en séance plénière pour apporter son soutien à Madame la Rapporteure, Mme Béatrice Ouin et insister sur 3 points particuliers :
-  Développer et donner les moyens financiers et humains aux associations d’aide à domicile,
-  Permettre aux familles de pouvoir y accéder grâce à des aides fiscales ou allocations spécifiques,
-  Promouvoir et valoriser le travail à domicile par la formation, la rémunération et la promotion des personnes.

Retrouver en ligne l’Avis du CES Européen.

**** La prochaine séance plénière aura lieu les 10 et 11 décembre 2014 Pour en savoir plus,consulter le site internet.

Haut de page