L’UNAF a participé au comité de pilotage sur l’expérimentation du choix de la voie d’orientation par les parents en fin de troisième

09/02/2015

Logo du ministère de l’Education nationale

Patricia Humann, coordonnatrice du pôle "Education - Handicap - Petite enfance" a participé le 28 janvier 2015 au ministère de l’Education nationale, à la seconde réunion du comité de pilotage sur l’expérimentation du choix de la voie d’orientation donné à la famille. Cette réunion a été présidée par M Philippe-Pierre Cabourdin, recteur de l’Académie de Reims.

Un premier bilan de l’expérimentation un an après sa mise en œuvre a été présenté. L’effet est marginal sur l’orientation effective des jeunes mais la qualité de l’orientation gagne beaucoup car cette expérimentation fait évoluer les rapports des parents et des élèves au sein de la communauté éducative.

L’accompagnement des élèves et des familles est meilleur, avec une forte implication du professeur principal, parfois dès la classe de 4ème.
En revanche il est toujours nécessaire de distinguer « orientation » et « affectation ». En effet, il existe toujours des contraintes en termes de places d’accueil dans une ville donnée ou dans un département. Pour y pallier, le recteur a souligné qu’il fallait travailler avec les familles sur la notion de mobilité et sur l’internat. Les familles ont beaucoup de réticences face à l’internat, alors même qu’il peut permettre à un jeune de suivre l’orientation de son choix, non disponible près de chez lui. Le recteur a rappelé que le coût de l’internat public était très modique.

Les participants à la réunion ont noté que les parents souhaitent que cette expérimentation perdure. Ils se sont appropriés cette expérimentation en se mobilisant davantage et en n’hésitant pas à demander conseils aux enseignants.

Pour un bilan détaillé de cette expérimentation, n’hésitez pas à joindre Patricia Humann : phumann@unaf.fr


Image : Logo du ministère de l’Education nationale
Haut de page