L’UNAF consultée sur le calendrier scolaire

23/03/2015

Illustration article

Rémy Guilleux, vice président de l’UNAF, président du département "Education - Jeunesse", accompagné de Patricia Humann, coordonnatrice du pôle "Education - Handicap - Petite enfance" a été auditionné sur le projet de calendrier scolaire pour les 3 ans à venir qui sera examiné au Conseil supérieur de l’éducation au mois d’avril prochain. L’UNAF est globalement satisfaite des propositions qui lui ont été soumises.

Le calendrier a été proposé dans le cadre légal actuel de 36 semaines de cours, 5 périodes de travail et 4 semaines de congés. Les règles stables sont celles d’une rentrée des élèves qui ne soit pas avant le 1er septembre, et d’une sortie en fin d’année autour du 6, 7, 8 juillet. Les vacances de Noël seront de 2 semaines pleines (du samedi au lundi). Le rythme idéal de 7 semaines de cours pour 2 semaines de vacances est conforme pour les vacances de la Toussaint et Noël. Pour les vacances d’hiver, il sera de 5, 6, 7 semaines en fonction des zones et de 6 semaines entre les vacances d’hiver et les vacances de printemps.

Le dernier trimestre reste difficile à organiser : trop long sans coupure de vacances pour le primaire, souvent amputé du mois de juin pour les collèges ou lycées qui sont centres d’examen. Du fait d’un fort absentéisme au moment du pont de l’ascension et pour opérer une coupure dans le trimestre, le pont de l’ascension serait fixé comme jour de congé (mais sans que cela en rajoute au nombre de jours de congés prévus dans l’année).

Une réforme des zones est par ailleurs prévue pour correspondre aux futures 13 régions (rassemblement par exemple des deux Normandies dans la même zone, Bordeaux avec Limoges, Poitiers, Strasbourg avec Nancy et Metz…). Du fait des flux de transports pendant l’hiver, les régions Midi-Pyrénées et Montpellier seraient rattachées à la zone C (Paris, Créteil, Versailles).

@ : phumann@unaf.fr

Haut de page