Deux femmes sur trois considèrent que les entreprises ne prennent pas assez de précautions avec les femmes enceintes au travail

29/06/2015

Chiffre : 67%

L’institut Odoxa a interrogé 1477 personnes pour la fondation Prem’up (fondation de coopération scientifique sur la grossesse et la prématurité) : 67% des femmes considèrent que "les entreprises ne prennent pas assez de précautions avec les femmes enceintes", et la quasi totalité (95%) déclare n’avoir reçu aucune information de leur entreprise sur les risques liés à l’activité professionnelle lorsqu’elles étaient enceintes.

L’étude note en outre que 70% des femmes de 25 à 34 ans concernées par une grossesse au travail considèrent qu’elle a été un moment difficile. Plus généralement, "les femmes de 25-34 ans, les plus concernées par la grossesse, s’avèrent être celles dont la perception est la plus négative sur la situation de la femme enceinte au travail".

Tous les résultats sur le site d’odoxa.


Image : Chiffre : 67%
Haut de page