En quoi les usagers et les citoyens peuvent-il contribuer à la performance du système de santé ? L’UNAF présente à la 5e édition de l’Université de l’ANAP

07/09/2015

Bannière de la manifestation

L’UNAF a participé, les 28 et 29 août à Tours, à la 5e édition de l’Université d’été de la performance en santé, organisée par l’ANAP (Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux). Des professionnels de toutes catégories (médecins, gestionnaires, soignants et institutionnels), ainsi que des citoyens et usagers ont pu partager leurs expériences et confronter leurs points de vue sur le thème « En quoi les usagers et les citoyens peuvent-ils contribuer à la performance du système de santé ? ». Nicolas Brun, coordonnateur du pôle "Protection Sociale - Santé" représentait l’Institution.

C’est la première fois que ces universités faisaient se rencontrer à la fois des professionnels, des institutionnels, des associatifs mais également des citoyens lambda intéressés par cette problématique.

Ces rencontres ont été introduites par une conférence de Didier Tabuteau, Responsable de la Chaire santé, Sciences-Po Paris au cours de laquelle il a rappelé, à travers un rapide historique des cinquante dernières années, quelles avaient été les évolutions qui ont abouti à la reconnaissance des droits des usagers et souligné l’apport déterminant du secteur associatif dans la mise en place de ce que l’on appelle aujourd’hui la démocratie sanitaire. Il a également précisé les défis à venir concernant la participation des usagers à la performance du système de santé en soulignant notamment la nécessité d’une représentation des usagers qui cible mieux les lieux où cette participation sera la plus efficace.

Durant ces deux jours, les congressistes ont pu débattre au sein d’ateliers de prospective et de retours d’expérience, et assister à une table ronde organisée autour de trois thèmes :
- Patients et professionnels de santé : la décision peut-elle être partagée ?
- Class action en santé : Que vont-elles bouleverser ?
- Les citoyens peuvent-ils être acteurs des orientations et des financements des politiques de santé ?

Ces rencontres se sont clôturées par un plateau d’usagers volontaires et représentatifs qui, tout au long de ces journées, ont écouté les différentes présentations et préconisé un certain nombre de recommandations visant à :
- mieux impliquer les usagers dans la réflexion sur les orientations des politiques de santé ;
- mieux répondre aux attentes des usagers pendant leur parcours de soins ;
- tenter d’entrevoir les pistes pour faciliter la prise en charge de nos traitements.

Plus d’infos

Retrouvez les débats et discussions sur l’Université d’été sur Twitter en suivant le compte twitter.com/anap_sante hashtag : #univanap

Instituée par la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, "l’ANAP a pour objet d’aider les établissements de santé et médico‐sociaux à améliorer le service rendu aux patients et aux usagers, en élaborant et en diffusant des recommandations et des outils dont elle assure le suivi de la mise en œuvre, leur permettant de moderniser leur gestion, d’optimiser leur patrimoine immobilier et de suivre et d’accroître leur performance, afin de maîtriser leurs dépenses. " (extrait de la LOI n°2009-879 du 21 juillet 2009 - art. 18 (V).

@ : nbrun@unaf.fr


Image : Bannière de la manifestation
Haut de page