La Stratégie Bas Carbone de la France (SNBC) à l’ordre du jour du Conseil National de la Transition Ecologique

28/09/2015

Logo du Ministère de l’écologie

L’UNAF, représentée par Dominique Allaume-Bobe, présidente du département "Habitat - Cadre de vie", a participé au dernier Conseil National de la Transition Ecologique qui s’est tenu le 23 septembre à l’Hôtel de Roquelaure sous l’égide de Mme la Ministre de l’écologie et du Développement durable, Ségolène Royal.

Parmi plusieurs sujets et l’évocation rapide du scandale Volkswagen qui pose le problème de la garantie à apporter aux consommateurs, l’assemblée a eu à se prononcer sur la Stratégie Bas Carbone de la France (SNBC) instituée par la loi de transition énergétique et pour la croissance verte.

La SNBC définit la marche à suivre en mettant en œuvre la transition énergétique vers une économie bas-carbone (c’est-à-dire utilisant de moins en moins d’énergies fossiles). C’est une feuille de route pour les grands secteurs d’activités (résidentiel-tertiaire, transports, industries-marchés carbone, énergie, agriculture et forêts, déchets). Elle doit permettre d’atteindre des objectifs d’atténuation de l’empreinte carbone et fixe aussi des limites d’émissions de gaz à effet de serre (GES) que la France s’engage à ne pas dépasser.

Les familles sont concernées par ce processus dans leur vie quotidienne au niveau des transports (véhicules moins énergivores, développement du télétravail, mobilité durable, …), de l’habitat (normes BBC, compteurs intelligents, …) et des déchets (lutte contre le gaspillage alimentaire, tri, recyclage…).

Selon les experts, la SNBC permettrait à la France tout en étant moins dépendante des énergies fossiles, de soutenir la croissance (+1% de PIB) et de créer entre 100.000 et 350.000 emplois.

@ : ssitbon@unaf.fr


Image : Logo du Ministère de l’écologie
Haut de page