Lutte contre la radicalisation : la demande de l’UNAF prise en compte

13/10/2015

Le 8 octobre dernier, les députés ont adopté à l’unanimité la proposition de loi visant à rétablir l’autorisation parentale de sortie de territoire.

Justement, en juin dernier, lors de son assemblée générale, l’UNAF interpellait Laurence Rossignol, Ministre en charge de la famille dans ces termes :

« En 2015, en France, des jeunes, garçons et filles, issus de tous les milieux sociaux, quittent un jour subitement leurs familles, pour partir faire la guerre. Nous devons protéger ces enfants qui disparaissent du jour au lendemain !

Comment accepter que des mineurs sortent du territoire sans que leurs familles, ni leur entourage, ne puissent les en empêcher ? Jusqu’en 2013, les maires devaient signer une autorisation de sortie du territoire des mineurs non accompagnés de leurs parents. Cette procédure a été supprimée. Ne faut-il pas la réintroduire  ?

Il faut protéger les enfants des dérives sectaires ou de radicalisation, et soutenir les familles qui sont impuissantes face à ce danger d’endoctrinement et d’enfermement sur soi. »

C’est donc avec satisfaction que l’UNAF accueille le vote unanime de l’Assemblée nationale rétablissant cette autorisation parentale.

Voir actualités législatives.

Haut de page