Prévention de la radicalisation et de l’embrigadement : La Ministre de la famille consulte l’UNAF et les associations familiales

07/12/2015

Photo de la réunion

Le 3 décembre dernier, l’UNAF a répondu présente à l’invitation de Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat en charge de la famille, qui souhaitait réunir l’UNAF et les mouvements familiaux à recrutement général sur le thème de la prévention de la radicalisation et de l’embrigadement. La Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc, accompagnée de Guillemette Leneveu, Directrice générale ainsi que les représentants des mouvements familiaux y ont participé.
L’occasion, pour l’UNAF, de faire part à la Ministre des réflexions déjà engagées par l’Institution sur la prévention des jeunes et l’accompagnement des familles, et de relayer les actions de terrain initiées par les UDAF.

L’UNAF souhaite que les parents soient mieux soutenus dans leur rôle éducatif, pour les aider à faire face à la concurrence des réseaux sociaux ou à d’autres formes d’embrigadement, et souhaite mieux organiser les solidarités de proximité quand les solidarités familiales sont distendues.

Les mouvements familiaux présents : Associations familiales protestantes, Confédération nationale des associations familiales catholiques, Confédération syndicale des familles, Familles de France, Familles rurales et Union des familles laïques ont, tour à tour, apporté leur analyse, nourrie par leurs actions de terrain.


Image : Photo de la réunion - UNAF
Haut de page