L’UNAF rencontre le Directeur de cabinet du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports

15/12/2015

Mercredi 9 décembre 2015, la Directrice générale de l’UNAF, Guillemette Leneveu, accompagnée de Patricia Humann, coordonnatrice du pôle "Education - Jeunesse" a rencontré Daniel Zielinski, Directeur de cabinet du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, Patrick Kanner afin notamment de préparer une rencontre entre le Ministre et la Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc.

Différents sujets ont été évoqués :

• L’action de "Lire et faire lire" sélectionnée par « La France s’engage », le projet « temps livres », qui propose d’étendre les séances de lecture "Lire et faire lire" aux pré-adolescents (collèges, centres de loisirs…). M. Zielinski a souligné le fort intérêt de cette action qu’il souhaite mettre en valeur.

• S’agissant de l’action de l’UNAF en matière d’éducation au numérique, M. Zielinski a évoqué des appels à projets concernant les jeunes et le numérique.

• L’agrément de l’UNAF comme association de jeunesse et d’éducation populaire. Certaines UDAF ont obtenu l’agrément à leur tour (UDAF 13,57,30,67). Le cabinet, à la demande de l’UNAF , va se pencher sur la possibilité, pour les UDAF, d’être systématiquement concernées par l’agrément de l’UNAF, sans avoir à le demander personnellement, même si les risques en termes de responsabilité ont aussi été soulignés.

• L’UNAF et les UDAF ont un agrément pour l’accueil de jeunes en service civique et le réseau accueille aujourd’hui 60 services civiques. Des difficultés techniques de gestion du dispositif ont été signalées par l’UNAF.

• L’UNAF a évoqué aussi les difficultés, pour les jeunes, de passer leur permis de conduire. Certaines réformes sont en cours notamment pour pouvoir passer le code au lycée ou faire de la conduite accompagnée dès 15 ans. Le ministère souhaite par ailleurs proposer aux jeunes en service civique le financement de leur permis de conduire.

• Famillathlon a été spontanément citée par le cabinet comme particulièrement intéressant pour favoriser le sport en famille. L’UNAF a évoqué son souhait d’un agrément de la part du ministère. Le cabinet organisera une rencontre avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Le ministère souhaite par ailleurs favoriser le sport au féminin (une action sera mise en œuvre en mars 2016). La question du handicap et du sport a été évoquée avec la volonté du cabinet que toutes les fédérations sportives puissent accueillir les personnes les moins lourdement handicapées. Des liens pourront être créés avec les associations familiales du handicap pour une meilleure connaissance de ces publics par les fédérations sportives.

• La mobilité des jeunes est une question très clivante car autant une petite frange de jeunes étudiants font une partie de leurs études ou des stages à l’étranger mais d’autres sont peu mobilisés (même parfois pour aller étudier dans la ville voisine en France). Ont été évoqués par le Ministère le dispositif Erasmus + qui favorise la mobilité internationale d’un plus grand nombre de jeunes (http://www.erasmusplus.fr/) ainsi que d’autres possibilités recensées sur le portail du Ministère. Le Ministère souhaite que chaque jeune se voit offrir une possibilité de mobilité internationale (pour les études, les stages, ou les vacances…).

• Concernant l’engagement des jeunes, l’unaf a évoqué le souhait d’une possibilité d’année d’engagement (par exemple après le bac) qui puisse être prise en considération dans la suite des études. Par ailleurs, sur les conseils de l’Unaf, le cabinet a déclaré souhaiter analyser la possibilité pour les jeunes d’aménagement des horaires à l’université en fonction de leur engagement, au même titre que cela se fait déjà pour leur activité professionnelle en parallèle de leurs études.

@ : phumann@unaf.fr

Haut de page