Le Ministère des familles, de l’enfance et du droit des femmes et la DGCS publient un guide sur les MAM

12/04/2016

Créées par la loi du 9 juin 2010, les MAM (Maisons d’Assistants maternels) ont connu un vif succès. En 2014, la DGCS comptabilise 230 MAM actives. Ce mode d’accueil de la petite enfance vise à réunir de 2 à 4 assistants maternels-agréés au sein d’un même local. Une MAM peut accueillir au maximum 4 enfants par assistants maternels soit 16 enfants au maximum dans un même local.

L’UNAF, favorable à ce mode d’accueil, avait émis des inquiétudes sur les modalités de mise en œuvre pratique notamment en ce qui concerne la délégation d’accueil. Cette dernière consiste à permettre aux parents d’autoriser l’assistant maternel qui accueille son enfant à déléguer cet accueil à un ou plusieurs assistants maternels exerçant dans la même maison. Pour l’UNAF, cette modalité risque de diluer les responsabilités et de ne pas apporter de garantie suffisante pour les parents.

En mars 2016, le ministère des familles, de l’enfance et du droit des femmes et la DGCS ont publié un guide à destination des assistants maternels et des services de PMI sur ce nouveau mode d’accueil. L’UNAF est satisfaite de voir figurer dans le guide une partie spécifique sur la délégation d’accueil et sur ses modalités qui encadrent davantage sa mise en œuvre. Elle note avec intérêt la recommandation faite aux assistants maternels en MAM de définir une charte de fonctionnement pour mieux organiser les relations avec les parents. + Lire.

Rappelons le travail conduit par l’UNAF et l’UFNAFAAM sur les relations "Parents-assistant maternels" : Lire en rappel.

@ : smartin@unaf.fr

Haut de page