Emplois familiaux

Projet de loi relatif aux assistants maternels et familiaux : dernier arbitrage avant adoption

20/05/2005

Ultime étape avant l’adoption de la loi relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux, la commission paritaire mixte composée par des représentants du Sénat et de l’Assemblée nationale a revu les dispositions restant en discussion.

Dans un récent communiqué de presse l’UNAF s’est réjouie des progrès que cette loi apportera à l’exercice de ces professions en particulier en donnant un véritable statut à ce métier.

L’UNAF apprécie également la possibilité retenue par cette commission d’élargir l’accueil des assistants maternels aux adultes jusqu’à 21 ans.

D’autres mesures favorisant la qualité des services pèseront cependant sur le budget familial comme le maintien du salaire de l’assistant maternel pendant sa formation professionnelle et les mesures relatives aux absences de l’enfant.

On peut aussi regretter le retrait de l’amendement concernant l’ouverture des relais maternels aux personnes gardant les enfants chez les particuliers qui ont été assimilés aux employés de maison. La confrontation avec les assistants maternels aurait pu les faire progresser dans leurs pratiques et leur carrière ultérieure.

L’UNAF se prononce pour des critères nationaux qui garantissent aux parents et aux enfants le même niveau de prestations et au personnel les mêmes perspectives.

Haut de page