GIPA : déploiement progressif des séances « Parents après la séparation »

10/10/2016

La CNAF poursuit le déploiement des séances d’information « Parents après la séparation », dans le cadre de la généralisation de la Garantie des Impayés de Pensions Alimentaires (GIPA) opérée depuis avril 2016. Aujourd’hui, 27 départements participent à la mise en place des séances d’information qui répondent à un cadre méthodologique national auquel l’UNAF et quelques UDAF ont collaboré.

La CNAF signale que le déploiement de ces séances sera progressif en 2016 et 2017, avec deux autres appels aux CAF volontaires à la fin de l’année et au printemps prochain. L’objectif de ce déploiement progressif est de permettre aux acteurs des départements de disposer du temps nécessaire au travail partenarial sur les différents aspects du projet.

Par ailleurs, la CNAF met en place un dispositif d’accompagnement des CAF et de leurs partenaires pour déployer au mieux les séances "Parents après la séparation" : temps de travail CNAF/CAF organisés régulièrement avec les chefs de projet des CAF, mise à disposition d’une boite à outils pour les CAF et leurs partenaires (outils créés pour l’expérimentation de 2015 réactualisés), cadre méthodologique national.

Le déploiement harmonisé des séances d’information autour d’un cadre national commun à tous offre également une souplesse d’adaptation aux différents contextes locaux. La CNAF organise actuellement, à cet effet, huit journées décentralisées d’accompagnement méthodologique destinées aux futurs animateurs des séances d’information. Ces journées permettront notamment de resituer le positionnement des séances d’information dans la politique institutionnelle de soutien à la parentalité et de l’accès aux droits.

Ces journées décentralisées, au plus proche des départements, devraient tenir compte des dynamiques existantes entre les départements en proximité. Elles seront co-animées par la CNAF et des professionnels des départements expérimentateurs 2015, avec l’appui d’une consultante qui a également accompagné l’expérimentation des séances d’information en 2015.
Jusqu’en 2017, le protocole d’évaluation reposera sur un recueil d’information par questionnaires, proche de celui mis en œuvre lors de l’expérimentation. Le questionnaire destiné aux parents a été allégé et aménagé par rapport à sa version 2015. Les remontées de données d’activités des services de médiation familiale et des offres de travail social des CAF compléteront les analyses d’impacts.

L’évaluation sera conduite en coordination avec la Direction des Statistiques, des Etudes et de la Recherche de la Cnaf.

Pour tout complément d’information :
hguillaume@unaf.fr (01.49.95.36.18) nserruques@unaf.fr (01.45.95.36.83)

Haut de page