L’UNAF réunit à Montauban les présidents des UDAF et URAF et les directeurs des UDAF

21/03/2017

Illustration article

Le samedi 18 et dimanche 19 mars 2017, les présidents des UDAF et URAF et les directeurs des UDAF, se sont rassemblés à Montauban pour leur rencontre annuelle.

L’occasion pour la Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc, d’évoquer dans son discours d’ouverture, les grands sujets liés à l’actualité de l’institution, de revenir sur les dossiers de politique familiale qui sera forcément un sujet d’actualité après les élections.

Elle a ainsi réaffirmé la volonté de l’UNAF d’être un partenaire indépendant et exigeant, porteur de solutions construites dans une relation de confiance avec les pouvoirs publics.

Elle a rappelé la participation active de l’UNAF aux travaux soutenus par les pouvoirs publics : l’UNAF est ainsi présente dans les trois composantes du Haut conseil de l’enfance, de la famille et de l’âge, mis en place fin 2016 ;

L’UNAF est active dans les travaux menés par le ministère sur les actions liées à la parentalité et fortement impliquée dans :

- le réseau « Parents solos et compagnie » : "Vous savez aussi que l’UNAF s’est fortement impliquée dans le réseau « Parents solos et compagnie » visant à trouver des solutions d’entraide entre familles monoparentales. Une rencontre a été programmée avec la ministre et la fédération des centres sociaux la semaine prochaine, le 28 mars, pour envisager l’avenir de ce réseau qui rencontre un vrai succès comme en témoigne le nombre d’associations ayant demandé et obtenu le label « parents solos », mais dont la pérennité n’est pas assurée",

- la protection de l’enfance :"Concernant la protection de l’enfance, la loi du 14 mars 2016 prévoyait la création d’un Conseil National de la Protection de l’Enfance. L’UNAF en fait partie : nous siégeons au sein de 3 commissions (adoption, prévention et repérage précoce, adaptation des interventions en protection de l’enfance aux besoins de l’enfant), et l’UNAF a été élue membre du Bureau de ce Conseil. Les travaux ont commencé cette semaine par une séance de travail de la commission adoption"

- la médiation familiale : "Nous sommes parallèlement très actifs dans la négociation actuelle sur l’élaboration du nouveau référentiel de financement de la médiation familiale, notamment en lien direct avec la CNAF"

- le parrainage de proximité "Nous sommes aussi mobilisés pour relancer le parrainage. Nous sommes membres du collectif « Tous Parrains » dont l’objet est la promotion du parrainage de proximité, et nous en assurons même le secrétariat. Aux côtés de l’UNAPP, Parrains Par Mille, Grands parrains, France Parrainages et le Secours Catholique, le collectif se réunit régulièrement afin que l’ensemble du territoire puisse être couvert, et que chaque parrain potentiel ou famille intéressée puisse rapidement identifier vers qui se tourner. Afin de mettre en lumière les actions et les associations du parrainage de proximité sur le territoire, le collectif s’est doté d’un site internet, désormais en ligne. Nous vous invitons à le promouvoir. Il a aussi décidé de solliciter les candidats aux présidentielles à l’occasion d’un petit-déjeuner de presse qui aura lieu le 29 mars. Il permettra d’interpeller publiquement les candidats sur la question du parrainage".

- la petite enfance : "Sur la petite enfance, l’UNAF va diffuser dans les prochaines semaines un guide à destination des parents et des assistantes maternelles pour ouvrir le dialogue autour des différences culturelles et religieuses : il regroupera des textes de référence, des témoignages, et des ressources. C’est un guide inédit sur un sujet sensible qui n’avait pas encore été traité jusqu’à présent alors qu’il concerne beaucoup de familles et peut contribuer à simplifier les relations parents / assistantes maternelles."

- les espaces-parents : "Concernant les espaces parents, qui sont une action de notre convention d’objectifs, l’UNAF organise une première réunion du groupe de travail le 24 mars : toutes les UDAF qui le souhaitent sont les bienvenues. Au niveau ministériel, l’UNAF et le réseau des UDAF sont pleinement associées à la démarche : jeudi 9 mars, l’UDAF de la Haute-Marne a pu présenter son action devant les « référents parents » et leur collègues, personnels des Académies, dans le cadre de leur séminaire « Espaces parents : favoriser la coopération parents, professionnels pour la réussite de tous » qui a eu lieu au ministère de l’éducation nationale".

"Au-delà de son implication active dans les travaux menés avec le ministère, l’UNAF a aussi à cœur de relayer les campagnes de sensibilisation pour que les familles soient davantage informées :
- campagne sur la fin de vie à destination du grand public,
- campagne de lutte contre les violences faites aux enfants pour mieux sensibiliser, responsabiliser, mobiliser chaque citoyen et ainsi mieux prévenir et repérer les violences faites aux enfants,
- campagne de sensibilisation aux dangers des écrans dont l’UNAF est partenaire. Sur les écrans, l’UNAF considère que la société civile et tous les professionnels devraient collectivement se mobiliser pour protéger les enfants face aux écrans : associations, fournisseurs d’accès, producteurs audiovisuels, éditeurs de services… C’est dans cette logique, que l’UNAF a contesté le nouveau décret relatif aux critères de classification des films qui fragilise l’objectif de protection des mineurs.

Temps fort de son allocution, la présentation de la campagne "Familles 2017" lancée par l’UNAF dans le cadre de l’élection Présidentielle.

Extrait du discours : "Pour cette campagne de 2017, l’UNAF a souhaité porter des propositions. Nous ne voulions pas nous contenter d’une interpellation et d’un questionnement auprès des candidats, comme nous l’avions fait en 2007 et en 2012. Nous voulions aussi dégager des pistes d’évolutions et avancer des recommandations concrètes pour améliorer la vie quotidienne des familles. Nos propositions, insistent sur la dimension de pérennité, de stabilité, sans pour autant méconnaître la diversité des situations familiales. Elles sont le résultat d’un travail mené depuis près d’1 an avec le conseil d’administration et les services de l’UNAF. Elles s’organisent autour d’une demande centrale : un pacte quinquennal en faveur des familles qui garantisse des objectifs et un cadre financier pérennes. Elles portent sur des domaines variés (la fiscalité, l’école, la santé, le logement, etc…) parce que nous assumons qu’une politique familiale est globale, et qu’elle s’intéresse aux différents aspects de la vie des familles. Nous avons organisé la semaine dernière une conférence de presse pour présenter cette plate-forme, et nous avons ouvert le site « familles2017 » que je vous encourage vivement à venir consulter, et à promouvoir autour de vous. Nous demandons un retour en arrière pour les mesures qui nous paraissent les plus injustes tel que le report de la prime de naissance, et pour les mesures qui restent inacceptables parce qu’elles remettent en cause des principes fondamentaux, celui de l’universalité, avec la mise sous conditions de ressources des allocations familiales, ou encore celui de la protection des enfants, avec la suppression du passage devant le Juge en cas de divorce. Mais nous faisons aussi des propositions en tenant compte des difficultés rencontrées par les familles : aidants familiaux, modes d’accueil de petite enfance, relations avec l’école, congé paternité, congé parental, meilleure prise en compte des enfants dans les séparations, valorisation de l’engagement bénévole, prise en charge des vulnérabilités en redonnant aux personnes de l’autonomie et de la responsabilité, etc... Nous avons sollicité les équipes de campagne pour rencontrer les candidats ou leur entourage proche. Ces élections sont en effet une double opportunité pour faire entendre la voix des familles, mais aussi pour mieux faire connaître notre Institution, son réseau, et l’utilité de ses actions".

Focus sur le déroulement de la journée - les sujets évoqués

- présentation détaillée des constats et recommandations issus des rapports provisoire et définitif de la Cour des Comptes ;

- présentation des actions prévues dans le cadre du rapport moral et d’orientation 2016-2018, par Bernard Tranchand, vice-président de l’UNAF ;

- Point d’information sur le chantier « développement associatif », par Stéphane Bernardelli, administrateur de l’UNAF en charge du dossier « développement associatif » : « C’est un enjeu considérable pour notre réseau, et donc un chantier à poursuivre avec ardeur ».

- Point d’information sur l’évolution de la Convention Collective du 15 mars 1966, par Marie-Pierre Gariel, administratrice de l’UNAF

- Présentation de la campagne « Familles 2017 » par la Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc.
- Présentation du sondage UNAF/IFOP sur les préoccupations des familles : par Guillemette Leneveu, Directrice Générale de l’UNAF.

- Présentation des 10 propositions de l’UNAF pour un pacte quinquennal en faveur des familles par Marie-Andrée Blanc, présidente de l’UNAF, Monique Dupuy, présidente du département « Cohésion sociale – vulnérabilités », Alain Feretti, président du département « Droit de la Famille – Parentalité, Enfance », Marie-Pierre Gariel, présidente du département « Santé – Protection sociale – Vieillesse » et Christiane Therry, administratrice de l’UNAF
- Présentation des outils de la campagne et de leurs utilisations dans les UDAF par Laure Mondet, responsable de la Communication de l’UNAF.

Lire en rappel le communiqué de presse de l’UNAF.

A l’issue de la présentation de l’action de coordination départementale des violences faites aux femmes, exercée par l’UDAF du Tarn-et-Garonne (+ lire), s’est déroulée la séquence de présentation de la base de connaissances et de son portail d’accès, par Bernard Desbrosses, administrateur de l’UNAF, Geneviève Michaud, Responsable du centre de documentation à l’UNAF et Hélène Melin, documentaliste à l’UNAF.

Puis, un point d’information a été fait sur la création de l’Union Nationale des Associations Agréées d’usagers du Système de Santé, par Marie-Pierre Gariel, présidente du département « Santé - Protection Sociale - Vieillesse » à l’UNAF : « l’UNAF a été présente et active dans les commissions préparatoires de cette Union. Un collège « famille » où le nom de l’UNAF est précisément cité dans les statuts, sera ainsi institué au sein de cette union, préservant la spécificité de la place des familles. L’AG constituante de l’Unaass aura lieu à Paris le 21 mars. L’UNAF y participera et sera considérée comme association fondatrice, comme toutes les associations nationales qui signeront les statuts lors de cette séance. A la même date, l’après-midi, l’assemblée générale extraordinaire du Ciss se réunira afin d’adopter les statuts de l’Unaass »..

Suivait une information autour des formations délivrées par l’UNAFOR, par Dominique Allaume-Bobe, co-gérante de l’UNAFOR et Elisabeth Luisin-Pagnod, Directrice de l’UNAFOR.

En fin de journée, Madame Barège, Maire de Montauban, s’est déplacée pour rencontrer les représentants des UDAF et URAF.

Le dimanche matin un point d’actualité a été dressé sur :
- le versement transport, par Guillemette Leneveu, Directrice Générale de l’UNAF ;
- les Conventions d’Objectifs UNAF - UDAF avec les interventions de Georges Douteau, administrateur de l’UNAF et membre de l’instance d’évaluation, de Françoise Souweine, présidente de l’instance d’évaluation et présidente de l’UDAF du Val de Marne, et d’Eric Mongillon, directeur de l’UDAF d’Eure et Loir et membre de l’Instance d’Evaluation ;
- les modalités de répartition de la seconde part du fonds spécial entre les UDAF par Benoit Laune, trésorier de l’UNAF ;
- le rôle de l’instance de contrôle de l’UNAF par Benoit Laune ;
- les travaux réalisés sur la protection juridique des majeurs par Michel Fohrenbach, administrateur de l’UNAF en charge du dossier sur la protection juridique des majeurs et Agnès Brousse, responsable du pôle EDAP à l’UNAF.

La rencontre s’est clôturée par une information sur le renouvellement dans les conseils d’administration des CAF et des CPAM en 2017 par Alain Feretti et Stéphane Bernardelli, administrateurs de l’UNAF et représentants de l’UNAF au sein de la CNAF et de la CNAM. Il a ainsi été rappelé l’importance d’être présents dans ces conseils à travers des militants formés et actifs, afin de peser sur ces politiques tant au niveau national que local.

Enfin, la présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc, a clôturé la rencontre, remerciant le Président de l’UDAF du Tarn-et-Garonne, Xavier Renier, son Directeur, Stéphane Michelin, ainsi que l’ensemble du personnel de l’UDAF du Tarn-et-Garonne et de l’UNAF pour leur accueil et l’aide apportée à l’organisation de ces journées.

Haut de page