Etiquetage alimentaire : les nanomatériaux manufacturés enfin indiqués dans la liste des ingrédients !

16/05/2017

Etiquetage alimentaire : les nanomatériaux manufacturés enfin indiqués dans la liste des ingrédients !

Les nanomatériaux ont envahi notre alimentation (denrées alimentaires et emballages à leur contact) sans que les consommateurs n’en sachent rien. D’après un inventaire de l’Autorité Européenne de sécurité alimentaire (EFSA) en 2014, les nanomatériaux les plus utilisés dans l’industrie agro-alimentaire sont les nanocapsules organiques (renfermant des additifs alimentaires, vitamines, colorants, exhausteurs de goût, arômes, anti agglomérants, ...), l’argent, le dioxyde de titane et la silice amorphe.

Des risques sanitaires sont soupçonnés en cas d’ingestion comme, par exemple, la consommation de confiseries par les enfants qui les exposerait au dioxyde de titane avec des doses quotidiennes de 1 à 3 milligrammes par kg de poids.

Un arrêté du 7 mai dernier vient répondre à une demande récurrente des associations de consommateurs dont l’UNAF pour plus de transparence en matière d’étiquetage des nanomatériaux présents dans les denrées alimentaires. La mention [nano] figurera désormais à côté de l’ingrédient concerné. Un autre volet du dossier concerne l’évaluation des risques du fait de l’utilisation croisée de nanoparticules ou matériaux tout le long de la chaîne de consommation alimentaire « de la fourche à la fourchette ».

L’ANSES, dont l’UNAF est administrateur, a mis en priorité dans son programme de travail l’évaluation de ces risques. Il appartient aujourd’hui aux familles d’être vigilantes en lisant avec soin la liste des ingrédients et de choisir les produits en connaissance de cause.

Haut de page