L’UNAF et l’OPE dévoilent les résultats 2017 du Baromètre de la Conciliation entre Vie professionnelle, Vie personnelle et Vie familiale Volet « Salariés » en présence de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les hommes et les femmes

04/07/2017

Illustration article

La présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc a accueilli le jeudi 29 juin dernier, à l’UNAF, Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les hommes et les femmes, à l’occasion de la publication des résultats 2017 du Baromètre de la Conciliation entre Vie professionnelle, Vie personnelle et Vie familiale Volet « Salariés », réalisé en partenariat avec l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE).

Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les hommes et les femmes :

« La conciliation vie professionnelle / vie familiale a trop longtemps été considérée comme relevant de la responsabilité des femmes, seulement. Or c’est uniquement par un engagement coordonné à la fois des pouvoirs publics, du monde du travail, et des individus - femmes et hommes - que l’on parviendra à en terminer avec le "plafond de mère". Les pouvoirs publics ont d’énormes marges de progression. Nous nous y attelons. Je salue les entreprises qui en lien avec l’OPE ont décidé de prendre à bras le corps cette question de la parentalité. Chaque salarié-e doit pouvoir être libre d’organiser comme souhaité son articulation des temps de vie, mais cela passe par la garantie de l’exercice de ses droits et la garantie de l’accès aux infrastructures (comme les modes de garde) de la part de l’Etat, et par l’engagement des employeurs. C’est à ces deux conditions que chaque individu pourra s’épanouir."

Jérôme Ballarin, Président de l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE) :

« L’équilibre des temps de vie est un enjeu majeur dans une société où l’hyper-connectivité et le digital réduisent de plus en plus la frontière entre temps personnel et temps professionnel. Les actions concrètes déployées par les employeurs commencent à produire des effets positifs, notamment en termes de vigilance concernant les horaires et la charge de travail ou bien encore d’efficacité des réunions. Néanmoins, le nombre de salariés insatisfaits reste majoritaire : les salariés demandent davantage de mesures concrètes liées notamment au développement du télétravail, à la souplesse des horaires et à la prise en compte de la vie personnelle. »

Marie-Andrée Blanc, Présidente de l’Union nationale des associations familiales :

« La conciliation entre vie familiale et vie professionnelle est un enjeu d’égalité professionnelle qui ne doit pas s’aligner vers le bas, mais faire converger les mères et les pères vers une conciliation plus sereine avec leur vie de famille. A l’heure où il est question d’inversion des normes dans le droit du travail, il faut notamment que la conciliation vie familiale et vie professionnelle devienne un droit, en intégrant systématiquement ce thème aux négociations d’entreprise. »

Les interventions de la Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les hommes et les femmes, du Président de l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE), M. Ballarin, et de la présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc étaient complétées d’une présentation des résultats 2017, par Guillemette Leneveu, Directrice générale de l’UNAF et de Catherine Boisseau Marsault, Directrice des études et de la prospective à l’OPE.

Mme Caroline Guillaumin, Directrice des Ressources Humaines et de la Communication du groupe Société générale a apporté son témoignage sur l’importance pour l’entreprise et pour les salariés, à tous les niveaux, d’une politique active en faveur de l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

"Nous sommes soucieux d’accompagner nos collaborateurs dans la parentalité comme dans tous les moments importants de leur vie. Convaincus que ces actions participent aussi à la performance individuelle et collective de notre entreprise, nous avons mis en place des actions concrètes pour faci liter le quotidien de nos collaborateurs (initiatives pour la santé et la sécurité, dispositifs liés à la parentalité, télétravail...). L’adhésion à la Charte de la Parentalité en Entreprise s’inscrit pleinement dans cette dynamique et vient renforcer nos engagements en faveur de l’équilibre des temps de vie".

Accéder aux résultats

Accéder à l’intervention de la présidente de l’UNAF

A l’occasion de cette présentation 16 nouvelles entreprises ont signé la Charte de la Parentalité en Entreprise (+ Lire).


PDF - 119.4 ko

discours_vf_ope.pdf
Haut de page