L’UNAF, partie prenante des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA)

05/09/2017

Illustration article

L’UNAF, représentée par Simone Sitbon, chargée de mission au pôle "Habitat - Cadre de vie - Environnement - Développement durable" a participé au lancement des Etats Généraux de l’Alimentation par le Premier Ministre Edouard Philippe, le 20 juillet dernier, à Bercy. Pas moins de 11 ministres étaient associés à l’ouverture de ce vaste chantier organisé autour de deux axes de réflexions : la création et la juste répartition de la valeur entre les acteurs des filières et l’accès pour tous à une alimentation saine, sûre et durable. Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert, en assure le pilotage et s’appuie dans cette tâche sur les ministères de la Transition Ecologique et Solidaire, de la Santé, des Finances et des Solidarités.

400 personnes représentant les milieux professionnels, les ONG et fondations environnementales, les Instituts techniques et de recherche, les associations de consommateurs, caritatives, les banques et assurances, des élus, …ont assisté à cette journée de présentation du débat à venir.

La méthodologie y a été présentée : les EGA se dérouleront sur 4 mois avec des réflexions thématiques, l’élaboration de diagnostics partagés, d’échanges sur les bonnes pratiques et expérimentations en cours. 14 ateliers thématiques et un atelier transversal se tiendront jusqu’à fin novembre.

L’atelier transversal aura pour mission d’identifier les pistes d’avenir. Il devra également établir les moyens nécessaires à leur émergence et fixer des objectifs de performance économique, sociale, environnementale… qui détermineront la future stratégie de la transition agro-écologique. La démarche collaborative a été privilégiée en associant également l’ensemble des citoyens à travers une plateforme participative en ligne. Participez à la consultation !

Des Etats décentralisés de l’Alimentation sont prévus à l’initiative des Préfets déjà à l’échelon régional, n’hésitez pas à en demander la tenue à vos préfets respectifs !

La restitution des débats se fera lors d’une journée de clôture en présence du Président de la République et l’agenda des solutions sera présenté et engagera les acteurs et le gouvernement quant à sa mise en œuvre.

Pour l’UNAF, l’alimentation est une question éminemment familiale car d’elle dépend le bon développement et le maintien de la santé de ses membres. C’est également un enjeu d’éducation, de culture, de pouvoir d’achat, d’emplois et de modes de vie.

Pour qu’il soit réussi, ce débat public sur l’Alimentation devra permettre « d’anticiper pour ne pas subir » (maladies, bien-être, préservation des ressources naturelles dont l’eau potable, lutte contre le gaspillage alimentaire, ….) et préserver les capacités des générations futures à vivre dignement, sainement et solidairement.

@ : ssitbon@unaf.fr

Haut de page