Publication du rapport "Qualité de vie et performances scolaires"

09/10/2017

Illustration article

Le Cnesco (Conseil national d’évaluation du système scolaire) vient de publier un rapport sur la qualité de vie à l’école et notamment un volet sur la cantine scolaire, via une enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de collèges.

Cette enquête montre que 29% des collégiens ne sont pas inscrits à la cantine et ce taux atteint 59% en éducation prioritaire. Il s’agit le plus souvent des familles défavorisées qui sont deux fois plus nombreuses à ne pas inscrire leurs enfants à la cantine (40% d’entre elles) que les familles plus favorisées. D’où effectivement le constat d’un tarif trop élevé pour ces familles, 55% des établissements déclarant en réalité ne pas pratiquer de modulation des tarifs en fonction du quotient familial ou des revenus.

Le prix moyen d’un repas est en moyenne de 3,30 € dans le public et 5,40 € dans le privé, un prix jugé « non négligeable pour les familles défavorisées et en particulier pour les familles nombreuses » selon le rapport du CNESCO.

Rappelons que l’UNAF avait en 2016 déploré le décret mettant fin de manière définitive à la modulation des tarifs de cantine pour les familles nombreuses. + Lire.

Une fois de plus l’UNAF attire l’attention des départements et des régions sur ces situations, par ailleurs pointées dans le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire ». (Ce rapport met en exergue le rôle important de la cantine pour les enfants pauvres et mal nourris, et les municipalités attentives qui font de réels efforts en mettant le prix de cantines à 1€ ou 0,50€.)

@ : phumann@unaf.fr

Haut de page