L’UNAF a participé au Conseil consultatif réunissant les associations agréées de consommateurs et la SNCF

07/11/2017

Illustration article

L’UNAF a participé au Conseil consultatif réunissant les associations agréées de consommateurs et la SNCF le 13 octobre dernier. Cette rencontre était présidée par Rachel Picard, Directrice générale de « Voyages SNCF ».

Un point sur le projet stratégique de la SNCF a été effectué : dans le contexte de l’arrivée prochaine de la concurrence, la SNCF a pour objectif d’accompagner les collectivités pour une meilleure performance (transport régional) et amélioration de la qualité de services avec des modes d’organisation optimisés (production, information).

Les évolutions en cours concernent le transfert aux régions pour partie des lignes dites Inter cités de 2018 à 2020. Les efforts visent la modernisation d’ici 2025 : matériels TER , « robustesse « du réseau : production et amélioration de l’information voyageurs associée aux perturbations ou retards chroniques pour la rendre plus opérationnelle.

Les associations ont soulevé les questions :

- de la cohérence à venir des tarifications,
- de la digitalisation croissante des services, inaccessibles pour une catégorie d’usagers comme les personnes âgées : les services au guichet seront maintenus,
- de la fiabilité de l’information selon les canaux utilisés,
- des solutions à proposer comme le report, sur d’autres trains en cas de perturbation, ou vers des modes alternatifs,
- de l’accueil en gare,
- du service auto – train : plusieurs gares importantes ne seront plus desservies en raison de la baisse du trafic.

Un bilan de l’activité SNCF a été effectué : une augmentation du trafic voyageur a été observée sur les dessertes des lignes nouvelles (façade atlantique et Sud-Ouest) du TGV. La qualité de service a été augmentée. Les associations ont posé la question des prix du train (des petits prix existent : OUIGO, Prem’S), de la sécurité à bord, de la visibilité des contrôleurs. De plus, des résultats positifs dus à la politique menée sont constatés pour les TER avec une fréquentation en augmentation.

Il a été demandé un maintien des personnels à bord (TER), et davantage de clarté sur la politique des prix et l’information (dont celles relatives aux cartes commerciales).

S’agissant du Transilien, les associations ont soulevé la question des lignes en difficulté (ex Paris – Gisors).

Un point sur l’évolution de la logistique (Fret marchandises) SNCF a été fait : une augmentation du trafic est observée (Nord au Sud) et de nouveaux services vont être mis en place. Des efforts vont concerner aussi le confort en gare dont la qualité va être améliorée : plus de guichets d’informations, et plus d’effort d’accompagnement (via la signalétique et l’accessibilité) ont été demandés.

@ : hmarchal@unaf.fr

Haut de page