L’UNAF rencontre Pierre-Emmanuel Lecerf, Conseiller en charge du numérique, des industries culturelles et des médias au Cabinet de Mme Nyssen, Ministre de la Culture

30/01/2018

L’UNAF, représentée par Bernard Tranchand, Vice-président, Guillemette Leneveu, Directrice Générale et Olivier Andrieu-Gérard, coordonnateur du pôle « Médias - Usages numériques » a rencontré jeudi 25 janvier dernier, Pierre-Emmanuel Lecerf, Conseiller en charge du numérique, des industries culturelles et des médias au Cabinet de Mme Nyssen, Ministre de la Culture. Étaient aussi présents, des représentants du bureau de l’audiovisuel public, du service du livre et de la lecture au sein de la Direction générale des médias audiovisuels et des industries culturelles, ainsi que du centre national du cinéma et de l’image animée.

Au cours de cet entretien l’UNAF a abordé de nombreux sujets :

  • En matière de lecture :
  • le fonctionnement de la commission de classification des œuvres cinématographiques, près d’un an après la publication du décret relatif aux critères de classification ;
  • la protection des mineurs : l’UNAF avait saisi le ministère suite à l’enquête qu’elle avait réalisé sur le problème des bandes-annonces et de la publicité projetée au cinéma, en décalage avec des films tout publics, montrant un ressenti défavorable des familles + Lire. Le ministère a fait part à l’UNAF de tout l’intérêt qu’il portait à cette problématique. Le CNC a proposé de mener un travail sur ce sujet ;
  • la question du financement de l’audiovisuel et notamment la place de la publicité ;
  • l’harmonisation de la signalétique jeunesse ;
  • la perspective de la future loi sur l’audiovisuel public ;
  • l’enjeu de la protection des mineurs face aux images et aux contenus violents, haineux et sexuels et la nécessité d’agir en matière de régulation du numérique notamment au niveau européen ; l’UNAF, mobilisée sur cet enjeu a d’ailleurs co-financé une étude sur l’impact des images violentes sur le développement des adolescents, menée par la chercheuse S. Jehel de l’Université Paris 8, en partenariat avec la Fondation de France, la Ligue de l’enseignement, Céméa, GIP Droit et Justice, la direction de la recherche de la PJJ. Dans cette étude, les adolescents témoignent de leur malaise face à ce flot d’images. Ils demandent à être mieux protégés et que les adultes soient plus sensibilisés pour pouvoir en parler avec eux. + Lire le communiqué de presse de l’UNAF. Le ministère s’est montré très intéressé par les résultats de cette étude ;
  • l’évolution de l’HADOPI ;
  • le Pass culture annoncé par le Président de la République : l’UNAF a fait savoir qu’elle était tout à fait prête à travailler sur ce sujet aux côtés du Ministère. Rappelons qu’il a pour but de permettre aux nouvelles générations d’accéder à la culture, quelles que soient leurs origines sociales, leurs revenus ou leurs lieux de résidence.

Contact : num unaf.fr

Haut de page