Alerte

Réactions du collectif Alerte à la réponse des candidats à l’élection présidentielle

19/03/2007

Illustration article

Le 13 mars 2007, le collectif ALERTE qui rassemble, autour de l’UNIOPSS, 37 associations et fédérations nationales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion (dont l’UNAF), réparties dans 26 collectifs locaux présents dans 14 régions a organisé une conférence de presse pour réagir aux réponses des candidats à l’élection présidentielle à la question : « éradiquer la pauvreté sera-t-il un objectif central de votre Quinquennat » ?

Si le collectif se dit satisfait que la lutte contre la pauvreté soit prise en compte par l’ensemble des candidats, les réponses apportées apparaissent décevantes.

Au cours de cette Conférence de presse, les fondements liés à la signature du pacte engageant l’ensemble des acteurs en 1995 vis-à- vis de cette lutte édictée en grande cause nationale, ont été rappelés : valoriser la citoyenneté, porter un autre regard sur la pauvreté, mieux partager les richesses, respecter les droits fondamentaux de tous et maintenir le rôle de l’Etat en tant que garant de ceux-ci. Les objectifs inscrits lors du sommet de Lisbonne en 2000 ont été en outre rappelés en matière de politique sociale.

Les attentes du collectif ont été rappelées tant au niveau de l’emploi (simplification des dispositifs, amélioration du service public, droit égal à l’accompagnement, insertion, tutorat), que du droit au logement et à la santé pour tous (via un accès simplifié pour les plus démunis).

Il est important que les personnes exclues soient placées au coeur des avancées sociales et que cette lutte soit menée communément par l’ensemble des collectivités, des responsables politiques et par l’ensemble les citoyens.

Accéder au communiqué de presse du collectif

Réponses des candidats

Accéder au dossier de presse

Haut de page