Documents et Etudes

La médiation familiale : du partenariat à une politique publique renouvelée

30/11/2003

Introduction :

L’atelier du 20 mars 2003 sur « la médiation familiale » est organisé par la Mission droit et ville, l’Association pour la médiation familiale - groupe Paris Ile-de-France, et l’Union départementale des associations familiales 92.

La médiation familiale peut être considérée comme emblématique d’un nouveau mode de relation entre la société civile et les pouvoirs publics. En effet, elle concerne un domaine en pleine évolution, touchant l’ensemble de la population, et est née d’initiatives associatives ayant engagé peu à peu des partenariats locaux avec les pouvoirs publics.

A l’heure où le législateur introduit la médiation familiale dans le Code Civil, il nous a paru intéressant de nous pencher sur ces questions concrètes afin de préciser la pertinence, les conditions et les modalités d’une politique publique en matière de médiation familiale tout en gardant à l’esprit le souci de garantir une médiation familiale de qualité, reliée localement aux autres médiations et à destination d’un large public.

Par ailleurs, les travaux du Conseil consultatif national de la médiation familiale devraient permettre une avancée significative de la professionnalisation des médiateurs familiaux et la construction d’une médiation familiale de qualité.

L’objectif de cette journée sera donc, pour encourager le développement de la médiation familiale en Ile-de-France, en particulier la médiation spontanée (c’est-à-dire à la demande des personnes), d’examiner quels types de partenariat se sont mis en place entre les acteurs de la médiation familiale et les autorités publiques au plan local (caisses d’allocations familiales, conseils généraux, municipalités….) et quels enseignements on peut en tirer concernant la mise en œuvre d’une véritable politique publique de médiation familiale, locale, concertée tant du point de vue de la puissance publique (Etat, collectivités territoriales) et des institutions que de celui des associations et des médiateurs familiaux.

Ne seront donc pas évoqués les questions relatives à la médiation pénale familiale, celles concernant les interventions destinées à favoriser les relations entre les familles et les institutions et enfin, et les différentes questions relevant de la pratique de la médiation familiale qui font l’objet d’autres débats.

La médiation familiale : du partenariat à une politique publique renouvelée
PDF - 987.2 ko

La médiation familiale : du partenariat à une politique publique renouvelée
Haut de page