Le rapport 2007 de la Défenseure des enfants

« Adolescents en souffrance : plaidoyer pour une véritable prise en charge »

26/11/2007

Illustration article

A l’occasion de la « Journée mondiale de défense et de promotion des droits de l’enfant », Dominique Versini, Défenseure des enfants, a remis le 20 novembre 2007, son rapport thématique annuel à Nicolas Sarkozy intitulé : « Adolescents en souffrance : plaidoyer pour une véritable prise en charge ».

Elle a, pour cette année, choisi de placer les "adolescents en souffrance" au centre de son rapport, plaide pour une "véritable prise en charge" de ceux -ci, et porte une attention soutenue à la détection et à la prévention des conduites à risque.

Le rapport présente vingt-cinq recommandations : sur l’information, l’accompagnement et l’accueil des jeunes mais également de leurs parents.

Pour améliorer la prévention, le rapport préconise notamment d’étendre l’accessibilité du Fil santé jeunes (0800 235 236), et de créer un portail grand public pour les jeunes et les parents. Rappelons que le Fil santé jeunes est le seul numéro national gratuit, (mais payant à partir d’un portable), et que les jeunes sont souvent mal informés des lieux où ils peuvent être accueillis.

La défenseure demande aussi la multiplication des "Maisons des adolescents" (il en existe aujourd’hui 18), créées à l’issue de la Conférence de la Famille 2004.

Sont également traitées les questions de la formation des professionnels, et de la prévention de certains comportements à risques chez les jeunes comme la consommation de tabac, d’alcool ou de cannabis.

- Accéder au rapport thématique "ADOLESCENTS EN SOUFFRANCE : PLAIDOYER POUR UNE VERITABLE PRISE EN CHARGE"


La défenseure publie aussi son rapport d’activité 2007.

En 2006, la défenseure a traité 2100 réclamations concernant 2600 enfants. Les réclamations ne proviennent de l’enfant lui-même que dans 8% des cas.

Le premier motif de saisine (37% des cas) était en 2006 lié en priorité à des ruptures familiales : divorce, séparation, décès. Le second concerne les mineurs étrangers (16%), l’école (9%), les contestations de placement et de mesures éducatives (6%) et les difficultés des familles en état de précarité (6%).

- Accéder au rapport d’activité 2007 de la Défenseure des enfants

Haut de page