UNIOPSS

Commission de lutte contre les exclusions de l’UNIOPSS du 15 avril 2008

21/04/2008

L’UNAF a participé à la commission de lutte contre les exclusions de l’UNIOPSS le 15 avril 2008.

Le texte intitulé "Points de repère pour la participation
dans une dynamique citoyenne"
du groupe Participation-Uniopss a fait l’objet d’une validation définitive par les membres de la commission et a été
présenté comme pouvant servir véritablement de cadre de référence aux établissements, associations et services utilisateurs qui le souhaiteraient.
Voir le texte en ligne.

Le Grenelle de l’Insertion et plus particulièrement le dispositif du Revenu de solidarité active (RAS) a fait l’objet d’un second point.
Ce dispositif, lié pour partie à un système d’accompagnement vers l’emploi, est associé à une réduction de la pauvreté.

Toutefois, pour les associations, la situation des personnes les moins proches de l’emploi doit être également considérée. Elles souhaitent que le revenu de base garanti ne laisse pas les bénéficiaires en dehors de toute insertion.

Les associations ont indiqué en outre que la politique d’activation mise en place ne pouvait se traiter sans la prise en compte, complémentaire des contrats aidés s’adressant aux publics moins proches de l’emploi ou en difficulté.
En rappel, accéder à la contribution UNAF – UNIOPSS au groupe B, mobilisation des employeurs, du Grenelle de l’insertion concernant les contrats aidés dans le secteur non marchand :
http://www.unaf.fr/article.php3?id_article=6604

Ce courrier sera suivi d’une nouvelle demande signée par un plus grand nombre d’associations présentes au Groupe B et membres de la Commission exclusion de l’UNIOPSS qui sera adressée aux Présidents et rapporteurs du Groupe B du Grenelle de l’Insertion ainsi qu’à Martin Hirsch, Commissaire aux solidarités actives et à Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi.

Concernant l’accès au RSA des jeunes, la mise en place d’un processus d’insertion associant le jeune lui-même est nécessaire (formation et rémunération).

D’autres questions ont été pointées telle que l’application de l’éligibilité du RSA aux contrats aidés et du lien avec les structures.

Enfin les participants ont fait part de leur souhait que le RSA tel qu’il est proposé soit d’abord expérimenté.


PDF - 64.1 ko


Haut de page