Habitat

Assemblée générale de la Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat

09/06/2008

Illustration article

L’UNAF a participé à l’Assemblée générale de la Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat le 29 mai 2008 à Paris, qui avait comme thème central « Développement durable - développement social ».

A cette occasion, la Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat s’est engagée à promouvoir le développement durable dans leur politique générale, notamment en terme d’actions sociales et de nouveaux modes de gouvernance.

Le Président Jean-Pierre Caroff a conclu l’Assemblée générale par un discours très incisif en interpellant directement l’Etat et Madame le Ministre, et en demandant un soutien clair et sans ambigüité en faveur du logement social alors que ce dernier fait l’objet de rumeurs et d’attaques.

Jean-Pierre Caroff a développé son argumentaire en insistant notamment sur :

- les niveaux de financement du logement social, en particulier les moyens concernant la réhabilitation des 800.000 logements sociaux les plus consommateurs d’énergie,
- la réforme du livret A et les inquiétudes qu’elle suscite,
- les mesures annoncées concernant la péréquation des fonds entre organismes,
- le projet qui rendra obligatoire l’élaboration de conventions d’utilité sociale, se substituant aux conventions globales de patrimoine, alors que les offices assurent déjà plusieurs missions au delà de la gestion patrimoniale et qu’ils sont largement contrôlés par les pouvoirs publics.

Christine Boutin, Ministre du logement et de la Ville, suite aux interpellations directes de Jean-Pierre Caroff, a apporté un certain nombre de précisions et de réponses devant une assistance qui n’a pas manqué de manifester son mécontentement.

Christine Boutin a affirmé « être une alliée de la Fédération nationale des offices publics de l’habitat » qui est un partenaire incontournable et fiable. « Je suis à vos côtés » a-t elle confirmé. Il faut agir sur toute la chaîne du logement afin de répondre aux besoins en logement de chaque Français, et le logement social est une priorité.

Sur les mesures et réformes annoncées, Madame le Ministre a justifié ses choix par une volonté de plus grande efficacité des moyens mis en œuvre pour le logement, le besoin de recréer plus de mobilité, la nécessite d’améliorer la qualité notamment en matière d’économies d’énergie et celle de laisser plus de marge de manœuvre aux collectivités locales. Enfin, Christine Boutin a énoncé les autres axes d’action de sa future loi de mobilisation pour le logement.

Haut de page