UDAF 33 - Gironde

Les Assises de la Famille qui se sont tenues sur le thème « Enfance et Famille : quelles nouvelles protections juridiques ? » ont réuni 250 participants

12/01/2009

Dernièrement a été remis à la Garde des Sceaux un rapport préparant une refonte de la justice des mineurs. Par ailleurs, depuis quelques jours est entrée en application une nouvelle loi réformant la protection juridique des majeurs.

Trois organismes girondins, le Conseil Départemental de l’Accès au Droit, l’UDAF et l’ADAPEI, ont souhaité rassembler des experts pour que ces derniers échangent des regards croisés sur ces propositions et nouveaux textes de lois.

L’UDAF de la Gironde a ainsi organisé des Assises de la Famille le 12 décembre 2008 sur le thème : « Enfance et Famille : quelles nouvelles protections juridiques ? ».

- Le matin a été consacré à la justice des mineurs avec une table ronde intitulée :

« Lois pour l’Enfance : Protection, Prévention, Répression ? »

La discussion a été lancée par le Chef de Bureau Législation et Affaires Juridiques du Ministère de la Justice. L’intervention de ce dernier a été suivie par celle du Responsable Pôle Société à l’Assemblée des Départements de France. Le Délégué Aquitaine de l’Association Française des Magistrats de la Jeunesse et de la Famille a exposé la position de son association nationale en s’appuyant sur son expérience locale de Juge des Enfants.

Le Directeur Enfance et Famille du Conseil général de la Gironde a donné ensuite le témoignage d’une collectivité départementale tandis qu’un Maire, par ailleurs Sénateur et membre de la Commission des lois, a commenté les questions d’application pratique des nouveaux textes.

La Vice-Procureure de la République, près le Tribunal de Bordeaux, a clôturé les interventions en mettant en lumière le rôle nouveau des parquets.

Madame Chantal Lebatard, Présidente de la Commission "Droit de la Famille et Protection de l’Enfance" à l’UNAF a animé les débats.

- L’après-midi a porté sur la réforme de la protection juridique des majeurs avec la participation de deux Juges des tutelles, d’une avocate déléguée par le Barreau de Bordeaux, d’un notaire représentant la Chambre Départementale de la profession, d’une juriste de l’UDAF 33 et d’un administrateur de l’ADAPEI 33.

Ces spécialistes, après leurs exposés respectifs, ont répondu en direct aux questions du public composé de 250 invités : Elus locaux, professionnels de l’action sociale et responsables associatifs.

Haut de page