Communiqué de presse n°3.06.02.09

Oui à une augmentation des allocations familiales ! Oui à une politique familiale ambitieuse pour toutes les familles !

06/02/2009

Parmi les mesures envisagées pour répondre à l’attente des Français, l’UNAF accueille avec une grande satisfaction l’annonce faite par le Président de la République, d’une augmentation des allocations familiales.

Les familles sont, en effet, les premières victimes de la crise économique. L’UNAF avait alerté depuis un an le Gouvernement sur l’accroissement de l’écart entre leurs revenus et leurs dépenses de base, en réclamant une revalorisation substantielle des allocations familiales.

Faire le choix de la politique familiale parmi les instruments de sortie de crise, permet de concilier des objectifs de soutien à court terme et d’investissement à plus long terme pour préserver ce qui fait encore la force de notre pays. Toutes les familles sont concernées. A cet égard l’UNAF rappelle l’engagement pris par le Président de la République de poursuivre une politique familiale universelle et sa ferme opposition à toute mise sous condition de ressources des allocations familiales.

Par ailleurs, compte tenu du souhait formulé par le Président de la République d’alléger la fiscalité des classes moyennes, l’UNAF demande le retrait de la mesure adoptée récemment par le Parlement à l’encontre des veuves, veufs et personnes isolées consistant à supprimer la demi-part fiscale qui leur était accordée en compensation de leurs charges de famille. Cette mesure bénéficie principalement aux personnes à faibles revenus est en effet en pleine contradiction avec les objectifs annoncés par le Président.

Chargée par la loi d’être l’interlocuteur des pouvoirs publics sur toutes les questions familiales, l’UNAF entend donc prendre sa place dans les discussions annoncées par le Président.

Elle salue également l’initiative du Président de la République d’organiser une manifestation à l’Elysée le 13 février prochain à l’occasion de la remise de la Médaille de la Famille.

Pour la première fois depuis son élection, le Président prononcera un discours spécifique sur la Famille et l’UNAF se réjouit qu’il se déroule dans ce cadre. Il s’agit en effet d’un hommage rendu aux familles qui jouent un rôle essentiel « d’amortisseur » dans cette période difficile. Au-delà, elle attend du Président, dans la continuité des propos tenus hier, l’affirmation de décisions fortes pour les familles.

Haut de page