Conférence

Assemblée Nationale - 10 février 2009 : « Crédit, consommation, croissance et urgence sociale »

16/02/2009

Le Médiateur de la République et le Cercle des Économistes ont organisé conjointement, le 10 février dernier, une manifestation sur le thème : « Crédit, consommation, croissance et urgence sociale ». L’UNAF, représentée par Nicolas Revenu, Chargé de mission, y assistait.

La matinée, organisée autour de deux tables rondes « Comment concilier crédit et croissance » et « Vers des acteurs plus responsables » a été l’occasion d’insister sur la nécessité de permettre à un plus grand nombre de ménages d’accéder aux services financiers.

Alors que le taux de bancarisation est de l’ordre de 98 % dans notre pays, près de 60 % des ménages sont exclus du crédit classique. Ils se voient donc proposer, dans le meilleur des cas, du crédit renouvelable dont le taux est exagérément élevé ou doivent avoir recours aux circuits parallèles des prêts sur gage ou des emprunts familiaux. Le microcrédit personnel garanti n’est que très marginalement accordé.

Le « fichier positif », répertoire de l’ensemble des crédits souscrits par un ménage est un outil très efficace de responsabilisation des préteurs et des emprunteurs. Le recours à ce système doit être envisagé si les mesures à prendre dans l’immédiat (à l’occasion de la loi de transposition en cours d’élaboration) n’ont pas d’effet sur le niveau de surendettement et une meilleure accessibilité au crédit.

Une autre solution est évoquée. Instituer sur le modèle du Community Reinvestment Act en vigueur aux Etats-Unis, un fonds d’aide aux prêts sociaux risqués, alimenté par les banques qui refusent d’accorder de tels prêts.

Programme en rappel

Contact : nrevenu@unaf.fr

Haut de page