Journée Développement Durable

L’UNAF en marche dans toutes ses composantes vers le Développement durable

18/05/2009

Une quarantaine de participants composée de délégués UDAF et URAF au Développement Durable, d’administrateurs, de la Direction et de chargés de mission de l’UNAF est venue échanger et débattre le 29 avril dernier sur les enjeux du Développement Durable.

Éric Comparat, Président du Département Habitat et Cadre de Vie de l’UNAF, a introduit les travaux en rappelant que l’intergénérationnel était, pour l’Institution familiale, un axe fort du Développement Durable et que les trois piliers du DD (économique, social et environnemental) interagissaient ensemble. Il faut les appréhender dans toute leur globalité et transversalité, la Famille étant la première cellule de vie, sociale et économique de notre société, qui a prise et emprise sur son Environnement (sans les familles, pas de générations futures). L’UNAF consacrera son prochain rapport moral 2010/2012 à ce thème impliquant tous les échelons territoriaux avec la pluralité des membres de l’Institution familiale et des champs de vie des familles.

Dominique Allaume-Bobe, Administratrice de l’UNAF en charge du DD, a insisté sur la nécessité de sensibiliser, d’informer et de former l’ensemble des membres de l’Institution à cette thématique afin de mieux travailler ensemble en décloisonnant les services. Des réponses « globales » seront apportées, qui intègreront bien tous les aspects familiaux et seront déclinées en actions locales. La Famille fait du DD depuis longtemps, elle éduque, consomme, produit de la solidarité, ... et c’est bien dans l’esprit familial d’agir pour le bien de tous, les générations d’aujourd’hui et celles de demain et dans ce sens « La Famille est le cœur du DD ».

Jacques Brégeon, Directeur du Collège des Hautes Études de l’Environnement et du DD a présenté, de manière complète, les grands défis planétaires qui sont devant nous : réchauffement climatique, démographie mondiale, érosion des sols, fin des stocks d’énergies fossiles, perte de biodiversité, crise économique. Il a particulièrement insisté sur le rôle majeur de l’éducation pour provoquer un changement de paradigme (ou système de valeurs) et permettre de sortir des différentes crises qui traversent la planète et nos sociétés. Nous avons un véritable devoir vis-à-vis des générations futures qui peuvent se résumer à : un devoir de vérité (connaître les enjeux du monde), un devoir d’espoir (éveiller les consciences) et un devoir d’efficacité (agir en responsable). Il nous invite à revoir nos processus de fabrication, à imposer l’éco-conception à toutes les activités humaines, à changer nos comportements individuels pour aller vers une société moins dispendieuse, plus solidaire et plus écologique. Pour cela, il est nécessaire que « l’Institution rêve la vie des familles de demain » grâce à l’outil prospective.

Ghislain Gomart, Conseiller du MEEDDAT en charge du Grenelle de l’Environnement et de la Mer a rappelé sa conviction que les Familles ont une place, un rôle et des responsabilités à exercer en matière de DD et qu’il était donc légitime que l’UNAF soit présente au Grenelle de l’Environnement. Le processus du Grenelle et les textes législatifs (Lois Grenelle 1 et 2, 3 en préparation) qui sont en cours d’adoption au Parlement ont été détaillés en relevant les impacts qu’ils ont ou auront, sur la vie des Familles. Ces textes inscrivent la France dans une sortie de crise acceptable, respectueuse de notre environnement et plus solidaire. La Gouvernance sera amenée à jouer un rôle de plus en plus important dans le processus de décision et dans ce sens le Comité de suivi du Grenelle sera pérennisé. L’UNAF qui y est déjà associée, devrait être confirmée dans cette représentation.

L’après-midi a permis d’illustrer par des initiatives locales, l’action des UDAF, URAF et des Mouvements familiaux en matière de DD. Nos représentants ont montré, par leurs engagements quotidiens auprès des familles, leur dynamisme, leur ténacité, leur esprit d’ouverture et leur grand professionnalisme. Leurs exemples peuvent être source d’inspiration et reconduits sur d’autres territoires. Le Pôle Habitat Cadre de vie (HCV) entend, par l’animation du réseau DD, capitaliser les actions dont les plus exemplaires et échanger les informations tout en s’appuyant sur les outils mis à disposition par l’UNAF tels que le Portail documentaire, la Lettre électronique,..

Exemples présentés  :

UDAF 56 : participation au CODERST (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques)

Association Familles Rurales de Saint-Avé (56) : organisation du 2ème salon de l’habitat durable (1.500 visiteurs)

UDAF 91 participe :
- Aux Assises régionales d’éducation au DD
- A l’Agenda 21 du conseil général 91
- A la réflexion « pauvreté et précarité » du département

Association familiale de Courcouronnes 91 : projets divers
- Réduction des déchets
- Remise en état d’ordinateurs pour les associations
- Promotion d’achat en gros de « couches lavables » pour bébé (ce qui peut réduire la quantité de déchets)

Haut de page