Agence Focus

Logement : L’habitat intergénérationnel, une solution de solidarité familiale ?

15/06/2009

Illustration article

Paris (Focus)

A l’initiative de l’Union nationale des associations familiales (UNAF) et des Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), un colloque intitulé "Vivre l’habitat intergénérationnel", s’est tenu le vendredi 15 mai 2009. Celui-ci réunissait des représentants de l’institution familiale, des membres des entreprises sociales pour l’habitat ainsi que des partenaires associatifs et institutionnels, et avait pour but de développer le lien intergénérationnel. Retour sur les débats.

En effet, alors que le vieillissement de la population et la perte d’autonomie qu’il implique se font toujours plus grands, il convient de repenser la solidarité à travers l’intergénération. Car, comme le rappelait Pierre Henri Tavoillot, maître de conférence en philosophie politique à l’université de Paris IV, les solidarités familiales et intergénérationnelles sont très complémentaires.

Pour François Fondard, président de l’UNAF, la mission de son organisation dans la conduite des politiques publiques est essentielle, notamment dans le domaine du logement, parce qu’elle adopte une approche globale et connaît bien la vie des familles. Il a également précisé l’engagement de l’UNAF, depuis le chantier de Lyon, à conduire une étude sur le logement intergénérationnel et à être pilote d’expérimentations sur le terrain. Dans le même sens, Valérie Fournier, présidente de la fédération nationale des ESH, soulignait l’implication des Entreprises sociales dans toutes les politiques qui construisent du lien entre les habitants et notamment les liens social et intergénérationnel.

L’une des priorités est donc d’intégrer la valeur familiale et le lien intergénérationnel dans les politiques publiques. Dans ce cadre, François Chieze, directeur de cabinet du secrétariat d’Etat chargé de la Famille, a montré l’implication de son ministère dans le développement de ce lien. Il a annoncé la création d’un label « espace intergénérationnel », pour la mise en place duquel l’UNAF et les ESH seraient associées au groupe de pilotage. Pour Jean-Yves Le Bouillonnec, député SRC du Val de Marne, le lien intergénérationnel doit d’ailleurs s’intégrer dans tous les échelons territoriaux des politiques publiques, et notamment au niveau de la ville. L’urbanisation et l’aménagement du territoire jouent en effet un rôle prépondérant dans la solidarité et l’habitat. L’occasion pour Alain Lecerf, directeur général d’Arefo-Arpad, de rappeler qu’il est essentiel de ne pas favoriser la "ghettoïsation" des personnes âgées.

Une note d’espoir peut ressortir de ces travaux. D’une part, avec la mise en lumière d’expérimentations opérationnelles sur différents territoires, comme les jardins familiaux, en Ile de France ou le logement intergénérationnel, dans l’Ain. En effet, pour Bruno Lachesnaie, directeur de l’action sanitaire et sociale et des services à la personne de la Caisse centrale de la MSA : "l’intergénérationnel surgit là où on ne l’attend pas". Et Serge Guérin, professeur à l’Ecole supérieure de gestion (ESG), développe quant à lui l’idée que les seniors seraient une chance pour la société de demain.

AB/HB/HB

Haut de page