Séminaire

Séminaire Prospective RATP : "La marche au coeur des mobilités"

06/07/2009

L’UNAF a participé le 18 juin 2009, au séminaire organisé par l’Unité prospective de la RATP portant sur la marche au cœur des mobilités avec, comme préoccupation nouvelle, la physiologie de la marche et ses enjeux en terme de santé.

Cette réflexion s’intègre dans les objectifs des plans de déplacements urbains (PDU 2) de seconde génération, respectueux et fonction du plan climat. Ils doivent proposer des alternatives aux modes émetteurs de Co2, tout en tenant compte :

- de l’augmentation de l’utilisation des déplacements doux, en sus de l’augmentation des transports en commun et
- de la promotion d’une chaîne de la mobilité durable : marche - bicyclette - auto-partage - covoiturage - taxi collectif - (cf les préconisations issues du livre vert sur les transports urbains de la CEE et le rapport Rack adopté en juillet 2008).

Les travaux et réflexions en cours en ce domaine ont été présentés :

- le rappport de Jean-François Toussaint (professeur de physiologie) : " Retrouver sa liberté de mouvement", remis à Roselyne Bachelot afin de lutter contre la sédentarité :
les propositions faites visent à favoriser les modes de déplacement actifs comme ceux entre le domicile et l’école, et à multiplier les parcours de marche.

Le principe des espaces partagés du Code de la rue et les règles nouvelles mises en place ont été présentés (CERTU) :

- zone 30 [1] ,
- zone de rencontre [2]

Les innovations en cours à la RATP ont été aussi valorisées :
- information en direction des voyageurs sur la marche, qui apporte une valeur ajoutée,
- les travaux de recherche en cours au Collège de France sur le rôle de la vision et les moyens d’aider aux déplacements des seniors (gares, espaces publics),
- les actions en cours dans les agglomérations (exemples - Lyon, Paris...) qui ont pour but d’assurer la continuité des déplacements.

Enfin, une vision différente de la marche comme mode fonctionnel d’accès aux courses, aux loisirs, à l’école.. optimisés par une approche ludique afin d’obtenir une fluidification (optimisation de son usage) a été présentée (école polytechnique de Lausanne).

@ : hmarchal@unaf.fr

Définition de Plan de Déplacements Urbains

[1] Une zone 30 délimite un périmètre urbain dans lequel non seulement la vitesse maximale autorisée est de 30 km/h pour tous les véhicules, mais où les aménagements sont tels qu’ils favorisent la cohabitation pacifique de tous les usagers

[2] Le décret du 30 juillet 2008 introduit le concept de « zone de rencontre » dans le Code de la route. Il vient compléter et modifier les deux outils proposés aux maires pour aménager des zones de circulation apaisée en agglomération qu’étaient « l’aire piétonne » et la « zone 30 »

Haut de page