FNAIM

L’UNAF a participé au 63ème Congrès de la FNAIM sur le thème « L’immobilier a de l’avenir, construisons le ensemble »

14/12/2009

L’UNAF, représentée par Eric Comparat, administrateur et Président du Département Habitat Cadre de Vie de l’UNAF, a participé au 63ème Congrès de la FNAIM sur le thème « L’immobilier a de l’avenir, construisons le ensemble » qui s’est tenu les 7 et 8 décembre 2009 à Paris et qui a réuni l’ensemble des acteurs du logement. Il était accompagné de Marilia Mendes, Coordonnatrice à l’UNAF.

Au cours de ce Congrès, la FNAIM s’est positionnée en tant que partenaire incontournable dans la politique du logement. Les nombreuses tables rondes et échanges ont permis à l’ensemble des acteurs de développer en particulier, les enjeux du développement durable et la place que doit prendre l’habitat ancien, en accession et en location, afin que chacun puisse avoir accès à un logement décent.

L’UNAF, membre du Comité d’Éthique et de Déontologie de la FNAIM, a pu mesurer, au cours de ce Congrès, la place tenue par cet organisme dans le paysage de la politique du logement avec la participation de tous les acteurs.

Le Développement Durable et ses implications sur les métiers, les services, la formation et le bien logement, ont été au cœur des débats.

L’intervention de Philippe Pelletier, Président du Comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle a été un moment fort de ce Congrès.

Dans sa conclusion le président René Pallincourt a rappelé que, dans l’avenir, la valeur du bien logement dépendrait en grande partie de ses performances énergétiques, mais aussi, qu’au-delà du bâti, c’est la façon de vivre dans ces logements qui allait changer. La FNAIM est fortement engagée dans le groupe du Plan Bâtiment Grenelle, présidé par l’UNAF, sur la sensibilisation des publics au plan bâtiment et l’évaluation de l’évolution des comportements. Comme l’a rappelé René Pallincourt, au-delà des intentions des ménages et des professionnels, il faut maintenant le passage à l’acte.

La politique du logement n’est pas seulement la politique de la construction, comme l’a souligné Marc-Philippe Daubresse, ancien Ministre du Logement et Président de l’ANAH. On ne pourra répondre au défi de loger tous les ménages dans de bonnes conditions qu’en impliquant fortement l’ensemble de la chaîne du logement et en particulier le parc ancien. C’est à ce défi que sont invités à répondre les professionnels de la FNAIM qui demandent à l’État de reconnaître leur rôle en ce domaine et de donner à l’investissement locatif un véritable statut.

René Pallincourt a conclu ce Congrès en affirmant que des solutions existent pour atteindre les ambitions de la politique du logement et que l’avenir ne doit pas nous faire oublier le présent.

@ : mmendes@unaf.fr

Haut de page