Parentalité et prison. Réalités, enjeux et perspectives

13 janvier 2015

UNAF









D’autres vidéos de l’Université des familles sur la plate-forme vidéo

Faites nous part de vos réactions universites.des.familles@unaf.fr

******************

Il y a un peu plus d’un an, dans une note votée par le CA de l’UNAF en novembre 2013, l’UNAF constatait que l’absence de moyens ou de volonté politique conduisait a des constats alarmants, relevés notamment par les associations, mais aussi par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté. Lieux exigus, non équipés, absence de séparation des quartiers pénitentiaires accueillant les enfants d’avec les autres lieux de détention, impossibilité de faire entrer dans le milieu carcéral certains produits destinés aux enfants, sortie de maternité insuffisamment préparée…

L’UNAF considère que l’accès de l’enfant à ces deux parents est un droit fondamental qui nécessite à cette fin un aménagement spécifique du milieu de vie carcérale. Les unités de vie familiale constituent à ce titre le lieu privilégié pour ces rencontres qui doivent pouvoir avoir lieu dès la naissance. Elle souhaitait ainsi leur généralisation, comme le recommande le Contrôleur général des lieux de privation de liberté dans son rapport d’activité de 2010. Elle estimait en outre que l’enfant doit pouvoir entrer et sortir librement du milieu carcéral afin de rencontrer l’autre parent, titulaire de l’autorité parentale. De même, toute personne autorisée par la mère, doit pouvoir rencontrer l’enfant sans avoir à obtenir pour ce faire un permis de visite spécifique, ce que prévoit une circulaire de 1999, pas toujours correctement appliquée.

Cette UNIF témoigne de notre volonté d’avancer plus avant dans la réflexion et l’action, en croisant les résultats de récentes recherches avec les initiatives prises par l’administration pénitentiaire pour favoriser l’exercice de la parentalité.

Quelle est l’expérience quotidienne du parent incarcéré, et comment ce dernier vit et perçoit son rôle de parent ? Quelles sont les difficultés qui se présentent à lui ? Comment l’incarcération affecte les expériences de vie de des proches de la personne incarcérée et sans doute, en retour, les droits de cette dernière ? Quelles sont les principales actions menées par l’administration pénitentiaire pour favoriser l’exercice de la parentalité ? Et quelles pourraient être à cette fin la contribution des UDAF, en complément des associations plus spécialisées ? Telles sont certaines des questions qui animeront cette UNIF.