Représentations

Pour que les familles prennent pleinement part à la vie démocratique, leur point de vue doit pouvoir être écouté et pris en compte dans toutes les instances où se décide leur avenir.

L’UNAF prend en charge cette représentation au niveau national :
elle joue un rôle actif dans plus de 100 instances nationales, qui lui permettent de couvrir tous les aspects de la politique familiale.

Les UDAF animent le travail de 20 000 représentations, dont les représentants sont nommés ou élus par elles, en leur sein ou dans la société civile, qui représentent les intérêts des familles au sein de plusieurs milliers de comités, conseils et institutions des départements.

Dans toutes ces instances, les délégués familiaux travaillent autant à la résolution de cas individuels, qu’à l’émergence d’idées et de propositions d’action pour les familles, qui seront ensuite portées à l’échelon national. De leur travail sont issues de nombreuses propositions réglementaires et législatives.

Actualités législatives du 13 mai au 17 juin 2016

Projet de loi relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine

21/06/2016

Une commission mixte paritaire s’est réunie le 15 juin sur les articles restant en discussion du projet de loi relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine et est parvenue à un accord.


Tenue du Haut comité de la qualité de service dans les transports du 9 juin 2016

20/06/2016

L’UNAF a participé à la réunion du Haut Comité de la Qualité de service dans les Transports le 9 juin 2016. Le sujet de l’accessibilité dans les transports publics a notamment été présenté par le représentant des associations des paralysés de France.


Séance plénière du Conseil économique, social et environnemental : Rapport annuel sur l’état de la France en 2016 « Croire toujours en la France »

20/06/2016

L’assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental s’est tenue le 14 juin dernier avec, à l’ordre du jour, le rapport annuel sur l’état de la France en 2016 « Croire toujours en la France ». Le Groupe de l’UNAF retient avec attention les alertes sur la situation des jeunes en France, et met en garde sur le poids de la dette publique française et la charge qui est ainsi mise sur les épaules des générations futures dès lors que les politiques publiques et celles des entreprises ne sont pas suffisamment tournées vers l’avenir. Au rang des points positifs : la famille est plébiscitée comme le premier lieu de socialisation et de confiance, avant l’entreprise, avant les amis. 94 % des jeunes de 16 à 25 ans déclarent pouvoir compter sur leur famille. Pour autant, le choix de fonder une famille et d’élever des enfants est aussi un bon indicateur de la confiance des Français en l’avenir.


L’UNAF intervient au premier Rendez-vous sur l’état de la France 2016

20/06/2016

Le Groupe de l’UNAF, des administrateur-trice-s de l’UNAF et de représentant-e-s de mouvements familiaux ont participé le 14 juin dernier, au premier Rendez-vous sur l’état de la France 2016 organisé par le CESE en partenariat avec le Monde. Ce colloque s’est déroulé autour de trois thèmes : la cohésion sociale, la préparation de l’avenir et la qualité de vie. Bernard Tranchand, en qualité de Vice-Président de l’UNAF, est intervenu dans ce troisième temps pour dénoncer les atteintes portées à l’espérance de vie en bonne santé des aidants familiaux. Retrouvez en ligne le 4 pages réalisé en partenariat avec le Monde sur les indicateurs complémentaires du PIB et la vidéo de ce nouveau Rendez-vous.


Actualités législatives du 13 mai au 17 juin 2016

Proposition de loi visant à lutter contre la discrimination à raison de la précarité sociale

20/06/2016

Les députés ont adopté le 14 juin dans les mêmes termes que ceux du Sénat la proposition de loi visant à lutter contre la discrimination à raison de précarité sociale : le texte est ainsi devenu définitif.


Actualités législatives du 13 mai au 17 juin 2016

Proposition de loi instituant une carte de famille de blessé de guerre

20/06/2016

Les députés ont adopté, le 16 juin, à l’unanimité des bancs de l’Assemblée la proposition de loi instituant une carte de famille de blessé de guerre.


Actualités législatives du 13 mai au 17 juin 2016

Projet de loi de visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actif-ve-s

20/06/2016

En séance publique, le Sénat a commencé l’examen du projet de loi travail le 13 juin, qui devrait se poursuivre jusqu’au 28 juin prochain.


Projet de loi de modernisation de la justice du XXIème siècle

L’UNAF auditionnée sur le divorce par consentement mutuel

14/06/2016

Le Président de la Commission des lois du Sénat, M. Philippe Bas a organisé le mercredi 8 juin dernier, trois tables rondes avec le rapporteur, M. Yves Detraigne sur trois articles du projet de loi introduits par amendement du Gouvernement à l’Assemblée Nationale avant la réunion de la Commission mixte paritaire. L’UNAF, représentée par Guillemette Leneveu, Directrice générale, a été auditionnée sur le divorce par consentement mutuel. Elle était accompagnée de Claire Ménard, coordonnatrice chargée des relations parlementaires. La vidéo de l’audition et l’intervention de l’UNAF sont en ligne.


Actualités législatives du 30 mai au 3 juin 2016 - Proposition de loi visant à améliorer l’accès aux droits et à lutter contre la fraude sociale

06/06/2016

Les sénateurs ont rejeté en séance le 31 mai dernier, la proposition de loi visant à améliorer l’accès aux droits et à lutter contre la fraude fiscale. Le Gouvernement s’est opposé à ce texte et Mme Ségolène Neuville, Secrétaire d’État auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, a motivé ce rejet.


Actualités législatives du 30 mai au 3 juin 2016 - Proposition de loi rénovant les modalités d’inscription sur les listes électorales

06/06/2016

Les députés ont adopté en séance publique le 31 mai, la proposition de loi rénovant les modalités d’inscription sur les listes électorales. A noter dans ce texte :
- l’article 2 fixe la date limite d’inscription sur les listes électorales au plus tard à 30 jours avant la date du scrutin ;
- la procédure d’inscription d’office réservée aux personnes, qui ont 18 ans au plus tard la veille du jour du 1er tour du scrutin est élargie aux jeunes, qui atteignent l’âge de 18 ans entre les tours du scrutin.
La date d’entrée en vigueur de ce texte sera fixée par décret en Conseil d’Etat et au plus tard le 31 décembre 2018. @ :
cmenard@unaf.fr