Représentations

Pour que les familles prennent pleinement part à la vie
démocratique, leur point de vue doit pouvoir être écouté et pris en compte
dans toutes les instances où se décide leur avenir.

L’UNAF prend en charge cette représentation au niveau national :
elle joue un rôle actif dans plus de 100 instances nationales, qui lui permettent de couvrir tous les aspects de la politique familiale.

Les UDAF animent le travail de 20 000 représentations, dont les représentants sont nommés ou élus par elles, en leur sein ou dans la société civile, qui représentent les intérêts des familles au sein de plusieurs milliers de comités, conseils et institutions des départements.

Dans toutes ces instances, les délégués familiaux travaillent autant à la résolution de cas individuels, qu’à l’émergence d’idées et de propositions d’action pour les familles, qui seront ensuite portées à l’échelon national. De leur travail sont issues de nombreuses propositions réglementaires
et législatives.

L’UNAF rencontre le nouveau Directeur Général de la CNAF

30/01/2018

Jeudi 25 janvier 2018, la Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc, Guillemette Leneveu, Directrice générale et Jean-Philippe Vallat, en charge de la Direction des Politiques et actions familiales et des études, ont rencontré M. Vincent Mazauric, nouveau Directeur général de la CNAF, accompagné de M. Rodolphe Dumoulin, directeur de cabinet.


« Disposer de temps et de droits pour s’occuper de ses enfants, de sa famille et de ses proches en perte d’autonomie » : contribution de l’UNAF au HCFEA

17/01/2018

L’UNAF, membre des trois formations du Haut conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Age a activement participé aux travaux menés dans le cadre du rapport transversal « Disposer de temps et de droits pour s’occuper de ses enfants, de sa famille et de ses proches en perte d’autonomie ». Retrouvez en ligne, l’expertise et les propositions avancées par l’UNAF sur cette thématique. Lire


Conseil économique, social et environnemental : Le rôle de la France dans une francophonie dynamique

17/01/2018

La séance plénière du Conseil économique, social et environnemental s’est tenue le 10 janvier dernier. A l’ordre du jour de cette session figurait : « Le rôle de la France dans une francophonie dynamique ». Le présent avis fait une place importante aux questions d’éducation avec plusieurs recommandations pour que ce sujet ne soit pas abandonné des autorités, ni dans la politique de coopération, ni dans la politique diplomatique. La recommandation n°3 retient notamment l’attention du Groupe de l’UNAF. Détail en ligne.


« Disposer de temps et de droits pour s’occuper de ses enfants, de sa famille et de ses proches en perte d’autonomie » : le rapport commun aux trois conseils du HCFEA dont l’UNAF est membre, est en ligne

17/01/2018

Le rapport commun aux trois conseils du HCFEA « Disposer de temps et de droits pour s’occuper de ses enfants, de sa famille et de ses proches en perte d’autonomie », sa synthèse et ses six annexes sont désormais disponibles en ligne. Ce rapport a été adopté en séance plénière le 12 décembre 2017. Il reprend plusieurs orientations recommandées par l’UNAF. Détail en ligne.


Le CESE a lancé une plateforme consultative sur l’orientation le 8 janvier 2018

10/01/2018

Cette initiative s’inscrit dans le projet de réforme porté par le Président Patrick Bernasconi qui souhaite que le Conseil, assemblée de la société civile organisée, recueille l’expression citoyenne, la traduise dans ses travaux et la porte auprès des pouvoirs publics. La première consultation à laquelle les internautes sont invité.e.s à participer est intitulée « Orientation des jeunes : quelles solutions ? ».


Actualités législatives du 11 au 15 décembre 2017 : questions au Gouvernement

21/12/2017

La semaine a été marquée par deux questions intéressant particulièrement les familles :
- Le mardi 12 décembre lors de la séance des questions sans débat de l’Assemblée Nationale, la députée Mme Mireille Robert (Aude, LREM) a interrogé la Ministre des solidarités et de la santé, Mme Agnès Buzyn sur la participation financière des majeurs protégés à leur protection juridique.
- Le mercredi 13 décembre, lors de la séance des questions au Gouvernement, le député M. Olivier Becht (Haut-Rhin, UDI Agir et Indépendants) a interrogé la Ministre des solidarités et de la santé sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes.


Actualités législatives du 11 au 15 décembre 2017 : projet de loi pour un État au service d’une société de confiance

21/12/2017

Le Gouvernement a engagé la procédure accélérée sur ce projet de loi, qui viendra devant la commission spéciale chargée d’examiner ce texte du 15 au 17 janvier 2018. L’examen en séance publique de l’Assemblée nationale devrait intervenir la semaine suivante à partir du 23 janvier 2018. Sur le fond, ce projet de loi comprend 40 articles. En ligne, les articles intéressant les familles et l’Institution familiale.


Actualités législatives du 11 au 15 décembre 2017 : projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants

21/12/2017

Les députés ont examiné du 12 au 14 décembre en séance publique, le projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants. L’article 1er définit les nouvelles modalités d’affectation des bacheliers dans l’enseignement supérieur. Il met fin au tirage au sort avec le système APB. Il donne une base légale à la nouvelle plate-forme Parcoursup qui succédera à APB à la rentrée 2018.


Actualités législatives du 11 au 15 décembre 2017 Projet de loi ratifiant l’ordonnance n° 2017-1390 du 22 septembre 2017 relative au décalage d’un an de l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu

21/12/2017

Le 13 décembre, le Gouvernement a déposé sur le bureau de l’Assemblée Nationale le projet de loi ratifiant l’ordonnance du 22 septembre 2017 relative au décalage d’un an de l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, à savoir au 1er janvier 2019.


Actualités législatives du 11 au 15 décembre 2017 Projet de loi relatif à la protection des données personnelles

21/12/2017

Le Gouvernement a engagé la procédure accélérée sur ce projet déposé sur le bureau de l’Assemblée Nationale le 13 décembre 2017. Il comprend 24 articles répartis dans 4 titres. Ce projet de loi adapte au droit de l’Union européenne la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés. Il transpose le nouveau cadre juridique européen (le règlement 2016/679 et la directive 2016/680) qui entrera en vigueur en mai 2018.