Se défendre sans avocat

Vous n’avez ni les moyens ni l’envie de régler les honorairres d’un avocat pour récupérer un dépôt de garantie de 1 000€ que votre propriétaire refuse de vous restituer ?

Si vous n’avez droit ni à l’aide juridictionnelle ni à l’intervention de votre assistance protection juridique, sachez que pour la plupart des litiges jusqu’à 10 000 € vous pouvez vous défendre seul.

L’assistance d’un avocat n’est pas obligatoire devant le juge de proximité et le tribunal d’instance. Il en va de même pour les contraventions et les délits devant le tribunal de police et le tribunal correctionnel ainsi qu’en matière de droit du travail devant le conseil des prud’hommes.

Pour saisir ces tribunaux, il faut envoyer une lettre recommandée avec un avis de réception au greffe du tribunal ou faire délivrer une assignation à votre adversaire par un huissier de justice.

Pour préparer votre défense, l’aide d’un professionnel du droit est recommandée.

Vous pouvez aussi solliciter :
- une association de consommateur,
- une maison de la justice et du droit
- ou encore un syndicat.

Communiqués

30 septembre 2021 - 6 octobre - Journée nationale des Aidants : Impact de la crise sanitaire sur la vie des aidants familiaux (UNAF)

30 septembre 2021 - J-5 / Conférence des familles : Conciliation vie familiale, vie professionnelle : les attentes des familles sont fortes et nécessitent des réponses concrètes (UNAF)

15 septembre 2021 - Une bonne nouvelle pour la politique familiale : Le retour de la Conférence des familles (UNAF)