U.D.A.F. LOZERE INFO FAMILLE
 
  Union Départementale des Associations Familiales de la Lozère  
 
U.D.A.F. LOZERE
Qui sommes nous ? Plan d’accès Missions et services Représentation familiale Soutien à la fonction parentale Observatoire de la famille Point Info Famille et Pôle d’accueil en réseau pour l’accès aux droits sociaux Services des tutelles Associations et Mouvements familiaux agréés en Lozère
 
 
ESPACE FAMILLE LOZERE U.D.A.F. LOZERE

DERNIER BUDGET TYPE DIFFUSE

15 avril 2008

Connaître le dernier budget type diffusé}}

Qu’est-ce que le budget type U.N.A.F.?

L’UNAF calcule chaque mois des budgets-types dont l’objet est de permettre d’évaluer le montant des dépenses de subsistance pour des familles de référence. Ces budgets ne décrivent pas ce que dépensent effectivement les familles mais déterminent le niveau des dépenses estimé nécessaire pour qu’une famille, de la composition envisagée, vive sans privation.

Les budgets de l’U.N.A.F sont différents du budget réel de la ménagère. Un budget réel est un budget de ressources, qui part des moyens disponibles pour les affecter le plus judicieusement possible aux différents postes de dépenses.

Les budgets de l’U.N.A.F. sont des budgets de besoins, dont la démarche est inverse : ils fixent les besoins d’une famille-type et donnent ainsi les sommes nécessaires pour les couvrir.

Les normes que nous avons retenues fixent non un minimum vital, mais un minimum décent, le but n’étant pas d’assurer la survie, mais la vie, dans des conditions modestes mais convenables, en tenant compte notamment des habitudes moyennes de consommation des Français. De là découle une autre différence : un budget réel est établi selon des critères très précis : famille déterminée, vivant d’une certaine manière, dans un certain logement, avec des goûts et des contraintes particuliers, et parfois des avantages en nature.

Le budget-type considère les besoins d’une famille moyenne, tels que les enquêtes statistiques nous permettent de les connaître.

Ainsi, conséquence parmi d’autres, le budget théorique traduit-il tout en sommes d’argent, alors qu’il n’est pas rare que les familles arrivent à dépenser moins grâce à des avantages en nature ou à l’autoconsommation (elles pourvoient elles-mêmes par leur travail à une partie de l’habillement, elles effectuent elles-mêmes certains travaux d’entretien ou d’aménagement, ou cultivent un jardin, etc...). Ces services étant extrêmement variables d’une famille à une autre, le budget-type ne peut considérer que leur équivalent en argent.

Par ailleurs, le fait que nos budgets-types traduisent une moyenne nationale les fera trouver modestes par un Parisien, là où une personne de province les considérera comme élevés.

Autre différence notable, le budget théorique n’enregistre à une date donnée que l’équivalent consommé ou utilisé d’un bien acheté.

Ainsi, par exemple, avons-nous l’habitude de comptabiliser le prix d’un objet en une seule fois, dans le mois de l’achat.

Le budget-type tiendra compte de la "durée de vie" de l’objet ; si elle est de dix mois, on comptera pendant dix mois un dixième du prix - prix qui peut bien entendu varier en cours de période à cause de l’inflation.

Cette notion domine les budgets théoriques beaucoup plus que les budgets réels. Ainsi, autre exemple, les frais de vacances, ou de logement, notamment, sont-ils comptabilisés, chaque mois, pour un douzième de leur coût total annuel.


U.D.A.F. de Lozère
Rue de la Petite Roubeyrolle
B.P. 6
48001 MENDE CEDEX
Téléphone : 04 66 65 10 85
Télécopie : 04 66 65 79 90
Courriel : udaf48@wanadoo.fr

Horaires d’ouverture :
du lundi au jeudi, de 9H à 12H et de 14H à 17H
le vendredi, de 9H à 12H et de 14H à 16H30



Site hébergé par INIFLUX SAS 34, rue du Général Foy 75008 Paris, +33 (0)1 83 62 22 17