Qui sommes-nous ? Associations Services Représentations Observatoire de la famille
 
Contacts Actualités Familles Tourangelles Commissions Espace Info Famille
  Union Départementale des Associations Familiales d'Indre et Loire  
 
Actualités
 
 
UDAF 37 Actualités

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 7 OCTOBRE 2010

7 octobre 2010

PDF - 173.1 ko


LE PROJET DE RÉFORME DES RETRAITES

Pour l’UDAF 37 : 2 enjeux majeurs

- renforcer les principes du système de la répartition

- réduire les inégalités.

L’UDAF est légitime à intervenir dans le débat sur les retraites, non seulement parce qu’il conditionne le niveau de vie de très nombreuses familles, mais surtout parce que notre système fondé sur la répartition repose sur la dimension démographique et donc sur la politique familiale du pays.

Le projet de réforme des retraites actuellement en discussion au Parlement appelle les positions et remarques suivantes :

- la réforme des retraites doit consolider les règles d’un système par répartition, qui est le seul à garantir la solidarité entre les générations qui fonde le contrat social dans notre pays, et à assurer les retraites présentes et futures,

- le projet soumis au Parlement montre que l’équilibre financier demeure fragile pour 2018 et au-delà. Il est donc nécessaire d’approfondir la réforme dans le sens de la pérennisation de notre système de retraite solidaire.
A cet égard, la convergence des multiples régimes est salutaire et doit être poursuivie résolument, pour être atteinte progressivement à l’horizon 2020 ou 2025.

- Le vieillissement de la population (retraites, soins de santé, perte d’autonomie) pèse fortement sur notre système de Sécurité Sociale, obligeant à des choix collectifs sur l’affectation des moyens consacrés aux dépenses de protection sociale.
Mais il est impératif que les principes de justice sociale soient respectés, pour le financement et pour l’attribution des prestations.

- parmi les injustices relevées dans le projet, l’UDAF prend position en faveur des femmes et des mères de famille concernant le bénéfice du taux plein.
Aujourd’hui, les inégalités hommes/femmes en matière de retraite sont nombreuses et sont à l’image de celles qui persistent dans le monde du travail. Les raisons de ces écarts sont multiples et bien connues. Elles pèsent surtout sur les mères de famille :
-une entrée plus tardive des jeunes femmes dans la vie active,
-l’impact de la maternité sur l’activité professionnelle,
-la persistance des inégalités salariales,
-l’activité à temps partiel.
Si cette réforme ne prend pas en compte cette inégalité, elle aggrave encore le sort des femmes et mères de famille. Il est donc indispensable que la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes soit la priorité de cette réforme des retraites.
L’UDAF 37 appelle donc à un moratoire pour les mères de famille en maintenant à 65 ans l’âge du bénéfice du taux plein.

Communiqué de presse adopté par les administrateurs réunis en bureau le 5 octobre 2010


21 rue de Beaumont
37921 Tours Cedex 9
Tél. 02 47 77 55 00
Fax : 02 47 38 40 66

Site hébergé par INIFLUX SAS 34, rue du Général Foy 75008 Paris, +33 (0)1 83 62 22 17