article paru dans la Nouvelle république

Pour fêter l’anniversaire de l’Udaf 41, c’est à une journée non-stop qu’a assisté samedi dernier à l’Espace Jorge Semprun un public nombreux, composé d’élus, d’administrateurs, de présidents d’associations familiales et de membres du personnel. Une journée qui avait été précédée la veille d’une opération portes ouvertes dans ses locaux de l’avenue Maunoury. Dans son discours d’ouverture, la présidente Colette Schérer a rappelé l’histoire de cette institution créée au lendemain de la guerre et forte aujourd’hui, sur le plan départemental, de 11 mouvements familiaux et de 47 associations, lesquelles représentant 7.045 adhérents (*). Elle a également cité des dates marquantes  : l’entrée des familles monoparentales en 1975, celle des familles homoparentales en 2015, et annoncé l’arrivée envisagée des familles étrangères. « La représentation des intérêts des familles fonde l’existence de l’Udaf, a-t-elle précisé, cette mission qui lui est dévolue par l’État est à la base de ses statuts. » Pour sa part, le maire Marc Gricourt a salué cette association en constante évolution, souligné le développement des bénévoles et annoncé, avec un plaisir non dissimulé  : « la tenue à Blois, en 2017, du congrès national ». En représentante du conseil départemental, Christina Brown, 4e vice-présidente, a rappelé que 60 % du budget départemental était affecté à la solidarité. Dans son long et vibrant discours, Marie-Andrée Blanc, présidente nationale et première femme (enfin) élue à ce poste, a souligné  : « La présence aujourd’hui de responsables politiques et administratifs du Loir-et-Cher témoigne de la reconnaissance que l’Udaf a réussi à acquérir auprès de ses partenaires. » Le préfet Yves Le Breton a salué l’engagement militant « qui serait insuffisant sans le professionnalisme » et signalé la création d’une cellule de prévention de la radicalisation  : « Un phénomène à traiter en profondeur face à l’angoisse des familles. » La journée, animée en permanence par un forum des associations et une exposition sur l’histoire de la politique familiale, a connu un moment fort dans l’après-midi avec la conférence de Marie-Andrée Blanc sur le thème « Les évolutions sociologiques de la famille  : crise ou mutation du lien familial », puis dans la soirée avec un spectacle très approprié, intitulé « Paroles de parents » et présenté par la compagnie Au pied de la lettre. Elle a également donné lieu à une remise de médailles de la famille (à six familles du département) et s’est terminée autour d’un buffet dînatoire.

(*) Il n’y a qu’une adhésion par famille. Le chiffre de 7.045 est donc à multiplier par deux ou trois, au bas mot, pour obtenir le nombre de personnes concernées par la structure.

Union départementale des associations familiales du Loir-et-Cher, 45, avenue Maunoury, 41000 Blois 02.54.90.23.45. www.udaf41.org

Cor. NR  : Chantal Lané

Benjamin Vétélé, Yves Le Breton, Marc Gricourt, Marie-André Blanc, Thierry Le Panse, directeur de l’Udaf, Christina Brown, Colette Sherer.
JPEG - 24.2 ko

Communiqués

15 septembre - Une bonne nouvelle pour la politique familiale : Le retour de la Conférence des familles (UNAF)

18 juin - Projet de loi relatif à la protection des enfants : Des avancées et des points d’alerte (UNAF)

2 juin - Tarifs SNCF : La carte familles nombreuses : des tarifs réduits pour toute la famille dès le 3e enfant (UNAF)