Illustration article

Accueil et Médiation Familiale - La médiation familiale s’adresse à la famille dans sa diversité (Parents, enfants, grands-parents, fratries, familles recomposées....), pour sortir de situations d’impasse dans un contexte de séparation et de rupture de liens (...)

> En savoir plus

Illustration article

Réseau Parentalité CANTAL - Partenaire du Réseau Parentalité CANTAL

> En savoir plus

Illustration article

Point Info Famille - L’UDAF du Cantal est pilote du dispositif Point Info Famille

> En savoir plus

Illustration article

Dispositif d’Aide aux Aidants Familiaux  - Depuis le 26 avril, la permanence téléphonique Ecoute info aidants familiaux - 04.71.43.14.16 - est ouverte du lundi au jeudi de 13h30 à 17h. Elle est destinée à toutes les personnes qui accompagnent régulièrement un proche (...)

> En savoir plus

Illustration article

Lire et faire lire - L’UDAF est partenaire du programme "lire et faire lire"

> En savoir plus

Covid-19 et Petite enfance : 4 mesures de la CNAF pour soutenir le secteur et les familles prioritaires

Illustration article

A la suite de la fermeture des crèches depuis le 6 avril, les administrateurs de la Cnaf adoptent quatre mesures pour soutenir les services aux familles et faciliter la vie des parents professionnels prioritaires.
Après sa décision en début d’année d’un plan Rebond de la Petite enfance, et du maintien des aides exceptionnelles jusqu’au 30 juin, le conseil d’administration confirme sa volonté de soutenir le secteur de la Petite enfance et l’ensemble des services aux familles, avec quatre mesures décidées ce jour :
1. La gratuité de l’accueil des enfants des personnels prioritaires dans les crèches financées par la Prestation de service unique (Psu). Si l’un des parents est personnel prioritaire, ses enfants peuvent bénéficier du service minimum d’accueil, gratuitement, dès lors qu’il ne dispose d’aucune autre solution d’accueil. Le coût de ces places sera entièrement pris en charge par la branche Famille. Depuis le 3 avril, la Cnaf a mis en place sur monenfant.fr deux questionnaires pour recueillir les besoins d’accueil des enfants des personnes prioritaires et les places disponibles.
Moins d’une semaine après sa mise en place, 6 000 parents ont signalé leur besoin d’accueil pour 4 900 enfants de moins de trois ans et 4 000 enfants de trois à seize ans et 7 100 places ont été proposées par les assistants maternels et les crèches.
2. Une aide de 10€ par jour et par place occupée par ces enfants
pour toutes les crèches les accueillant.
Cette aide est prévue quel que soit leur mode de financement, par la Psu ou la Prestation d’accueil du jeune enfant. Elle permet de faire face aux surcoûts engagés par la structure pour maintenir un accueil de qualité en faveur des enfants de personnels prioritaires.
3. L’élargissement des aides exceptionnelles à l’ensemble des
crèches et des Maisons d’assistantes maternelles
(Mam) à toutes les places d’accueil fermées ou inoccupées.
Comme au printemps 2020, les administrateurs reconduisent le dispositif d’aide exceptionnelle pour toutes les places d’accueil fermées ou inoccupées, quel qu’en soit le motif, y compris dans les structures où l’accueil n’est pas suspendu.

Pour rappel, le montant de l’aide est de :
- 27€ par jour et par place fermée ou inoccupée dans les crèches ayant du personnel de droit public ;
- 17€ par jour et par place fermée ou inoccupée dans les crèches ayant du personnel de droit privé ;
- 3€ par jour et par place fermée ou inoccupée dans les Mam ayant des charges locatives (ou d’accession).
En contrepartie de ces aides, les gestionnaires de crèches s’engagent à ne pas facturer les familles.

4. Le maintien des prestations de service sur la base de l’activité
2019 pour les Alsh*
et tous les services financées par la branche Famille du 1er au 30 avril 2021. Comme en avril et novembre 2020, afin de les soutenir dans un contexte de baisse partielle ou totale d’activité causée par les mesures de confinement, le conseil d’administration de la Cnaf décide de maintenir les prestations de service en faveur des structures Jeunesse (Alsh*, Ps Jeunes, Foyers de jeunes travailleurs), des Relais Assistant Maternel, des services parentalité (espaces de rencontre, médiation familiale, lieux d’accueil Enfants-Parents,
contrats d’accompagnement à la scolarité) des structures d’animation de la vie sociale et de l’aide à domicile. En contrepartie, il est demandé à l’ensemble de ces structures d’assurer une continuité de service, en distanciel si nécessaire. Il est ainsi demandé aux Accueils de loisirs sans hébergement* (Alsh) d’être en capacité de contribuer à l’accueil des enfants de personnels prioritaires.

Communiqués

5 mai - Démarchage téléphonique : Les associations de consommateurs dont l’Unaf, dénoncent le manque d’ambition du Gouvernement (UNAF)

4 mai - Revue Réalités Familiales de l’Unaf : Familles face à la crise sanitaire (UNAF)

27 avril - L’Inter-fédération de la protection juridique des majeurs (PJM) mutualise des outils professionnels sur la protection des données personnelles et sur l’archivage (UNAF)