Historique du mouvement familial

Les origines

  • Fondement de la société dont elles assurent le renouvellement et la vitalité, les familles ont, de tous temps, senti la nécessité de se regrouper en vue de donner à leur action la dimension collective nécessaire pour la rendre plus efficace.
  • La naissance du mouvement familial remonte à la fin du 19e siècle. Les premières associations sont fondées sur l’entraide et rassemblent principalement les familles nombreuses, qui appellent à un soutien du gouvernement.
  • En 1913, la loi d’assistance aux familles nombreuses est adoptée.
  • Le 11 mars 1932, la loi sur les allocations familiales est votée : elles deviennent un droit pour les ouvriers.

Création de l’UNAF et des UDAF

  • Au lendemain de la guerre, la nécessité de la reconstruction et du dynamisme démographique pousse le Gouvernement provisoire à créer une structure rassemblant toutes les familles, pour en faire un interlocuteur unique des pouvoirs publics tout en étant indépendant à leur égard dans leur définition d’une politique familiale : cette structure, c’est l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales), définie par l’ordonnance du 3 mars 1945.
  • Cette ordonnance crée également une UDAF par département.

Les années 60 et 70

  • Les années 60 voient la création de mesures de protection à destination des familles :
    1966 : tutelle aux prestations sociales enfants et adultes
    1968 : tutelle aux « incapables majeurs »
  • Dans un premier temps, des tuteurs bénévoles prennent en charge les familles.
  • Progressivement, dans les départements, les UDAF ainsi que d’autres organismes tutélaires ont été amenés à gérer les mesures prononcées.
  • 11 juillet 1975 : La loi ouvre le champ d’action à toutes situations de responsabilité familiale (familles fondées sur un simple lien de filiation, personnes ayant la garde d’un enfant, couples mariés sans enfant). Le mouvement familial accède à un statut reconnu par le législateur. La représentation au sein des unions est élargie aux associations qui poursuivent des buts spécifiques (parents d’enfants handicapés, personnes veuves, familles monoparentales…).

Les années 80

  • En 1986, c’est la création des URAF (Union Régionale des Associations Familiales), ajoutant un nouvel échelon à la représentation familiale.
  • 5 janvier 1988 : UNAF et UDAF sont légalement reconnues comme des organisations de consommateurs.

Les années 2000

  • 2007 : réforme de la protection juridique des majeurs*. Le but du législateur a été de recentrer le régime des tutelles et curatelles sur les personnes réellement atteintes d’une altération médicale de leurs facultés personnelles, afin de limiter les abus mais aussi pour s’adapter aux évolutions de la société (avec notamment l’augmentation des malades atteints d’Alzheimer).

* Sont désormais écartées de l’ancien régime de protection juridique, les situations de précarité et d’exclusion sociales, qui sont désormais prises en charge dans le cadre de nouvelles mesures d’aide et d’accompagnement social.

Communiqués

20 octobre - Décapitation d’un enseignant : après le choc, rechercher des solutions (UNAF)

30 septembre - Revue Réalités Familiales de l’Unaf : Jeunes, vie active & autonomie (UNAF)

23 septembre - Allongement du congé paternité : une première réponse à compléter par une réforme des congés parentaux (UNAF)