UNAF - L’UNAF présente aux voeux du Président de la République au monde de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Voeux 2010

L’UNAF présente aux voeux du Président de la République au monde de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

18/01/2010

Le 11 janvier dernier, le Président de l’UNAF a assisté, à Gif-sur-Yvette, aux vœux du Président de la République au monde de l’éducation et de la recherche. Accéder au discours du Chef de l’Etat.

L’UNAF réaffirme son soutien à la réforme du lycée décrite par le Chef de l’Etat, notamment à l’orientation plus progressive et mieux accompagnée, à l’accompagnement personnalisée de deux heures par semaine, à la revalorisation de la filière L, pour un rééquilibrage de des différentes séries.
Lire en rappel position de l’UNAF.

L’UNAF salue, par ailleurs, l’effort consenti pour les universités à la fois du fait de l’augmentation du budget de l’Etat et du fait du grand emprunt, qui permettra de financer l’émergence de pôles d’excellence, rassemblant universités, grandes écoles et organismes de recherche (7.7 milliards d’euros pour doter un capital de 5 à 10 campus).

Concernant la présence de 30% de boursiers dans les grandes écoles, l’UNAF rappelle que pour toutes les familles, et notamment celles appartenant aux classes moyennes, les frais de scolarités, d’hébergement sur les campus, de séjours à l’étranger restent très lourds.
Certaines écoles comme l’IEP établissent des frais de scolarité échelonnés en fonction des revenus des parents.
Dans d’autres écoles, comme les grandes écoles de commerce, ce n’est pas le cas, et les élèves sont, la plupart du temps, obligés de contracter des prêts étudiants pour payer des frais de scolarité qui vont parfois jusqu’à 14 000 € par an (hors frais d’hébergement sur le campus) !

@ : phumann unaf.fr

Haut de page