UNAF - Proposition de loi sur le droit à la fin de vie : le droit de mourir en débat

Communiqué n° 1.24.11.04

Proposition de loi sur le droit à la fin de vie : le droit de mourir en débat


24/11/2004

Alors que l’Assemblée nationale entame l’examen de la proposition de loi sur la fin de vie, l’Union nationale des associations familiales se félicite de l’ouverture de ce débat.

La proposition de loi reprend pour l’essentiel les recommandations de la Mission parlementaire présidée par Jean Léonetti qui fixe un cadre juridique et réglementaire à la décision de pouvoir mettre fin à un traitement médical face à une mort inéluctable tout en rejetant toute légalisation de l’euthanasie.

Cette proposition rejoint la position que l’UNAF a de tous temps défendue et met fin à un système flou refusant de prendre en compte des situations dramatiques vécues au quotidien tant par les personnes en fin de vie, leurs familles que les équipes médicales et palliatives.

En complément, l’UNAF propose qu’il soit ajouté à cette proposition de loi des mesures complémentaires à la loi du 9 juin 99 concernant la prise en charge des familles qui accompagnent leurs proches en phase terminale de vie.

Ce texte constitue donc une avancée très significative. Il convient évidemment d’en élargir sa portée par le développement d’une véritable culture des soins palliatifs dans notre pays et d’y associer les moyens financiers adéquats.

Pour prendre du sens, l’UNAF souhaite qu’un large débat soit engagé entre tous les acteurs concernés. Elle sera au rendez-vous de ce débat.

Voir le document Le droit de mourir en débat

Haut de page