UNAF - Réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF du 8 juillet 2010

SNCF

Réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF du 8 juillet 2010

26/07/2010

L’UNAF a participé à la réunion entre les associations agréées de consommateurs et la SNCF le 8 juillet 2010.

Un nouveau système, en cours d’élaboration, associant les évolutions de l’offre de transport et l’information sur les itinéraires et les données horaires, a été présenté. Objectif : unifier l’information et gérer sa complexité pour tous types de trains de voyageurs.

Ce nouveau système, lancé depuis fin 2009 a été, dans un premier temps, rendu opérationnel sur certains postes de vente. Il sera déployé ensuite aux guichets. Un nouveau système de calculateur d’horaires sera déployé pour les usagers fin 2010, sur le site « VSC », sans modification de l’interface clients actuelle. Les informations délivrées permettront d’avoir une base élargie de propositions d’itinéraires et d’horaires plus lisibles avec, à terme, un affichage optimisé des trains et des itinéraires. Les informations actuelles perdureront (trains directs ou non…) et celles liées aux tarifs seront fournies indépendamment.

Les associations agréées de consommateurs ont demandé :

  • que les données relatives aux horaires périodiques (calendriers) soient fournies parallèlement et que les horaires des arrêts intermédiaires figurent aussi (ceci pourra être déployé par la suite) ;
  • que la mention d’éventuels travaux soit faite ;
  • que les cartes du réseau et que les informations intermodales soient disponibles (bus, tramway, cars) : sur ce dernier point, des travaux sont en cours.

La gestion des fiches horaires sur papier sera améliorée. L’intégration des horaires de la concurrence à venir, devrait être possible une fois les horaires fournis.

Le second sujet a porté sur l’expérimentation des « communautés clients », initiative de la SNCF visant à associer les usagers aux réponses en terme de services. Il s’agit d’un espace d’échanges dans lequel l’usager peut apporter idées et contributions, tester des services…

Toutefois, la SNCF a précisé que cette expérimentation visait à compléter les études qualitatives et non à se substituer aux travaux existants menés en lien avec les associations agréées de consommateurs. Cette expérimentation ne se substitue pas non plus aux comités de lignes qui sont des instances de concertation mis en place par les autorités organisatrices. Les associations agréées de consommateurs ont demandé qu’un bilan de ces communautés soit fait chaque année.

@ hmarchal unaf.fr

Haut de page