UNAF - Projection et débat organisés par l’UNAF autour de la sortie du film documentaire « Ce n’est qu’un début »

Projection et débat organisés par l’UNAF autour de la sortie du film documentaire « Ce n’est qu’un début »

15/11/2010

Illustration article

Le 18 novembre 2010, l’UNESCO organise la Journée mondiale de la philosophie. Une occasion de « rendre la réflexion philosophique accessible à tous et de stimuler la pensée critique et le débat ». La veille sort en salle un documentaire sur un atelier de philosophie dans une classe de maternelle en région parisienne « Ce n’est qu’un début », un film de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier. Un documentaire étonnant pour lequel l’UNAF organisera une projection le 8 décembre 2010, suivie d’un débat.
Inscription auprès de phumann unaf.fr.

« Tout rapproche le philosophe de l’enfant », note le philosophe et écrivain Roger-Pol Droit, auteur de « Osez parler philo avec vos enfants ». « Il partage avec lui un « étonnement devant le monde » et une « ignorance » qui met en route le désir de comprendre ».

Des ateliers philo sont ainsi fréquemment organisés dans les écoles ou dans les bibliothèques avec les enfants (cf. www.philolab.fr). Ils apportent à tous les enfants, en leur apprenant à réfléchir, à trouver les mots face à leurs « pourquoi ».

Ils peuvent permettre de débloquer des enfants en difficulté d’apprentissage, en mettant du sens, des mots, un peu d’explication sur ce qui peut toucher l’enfant dans sa vie personnelle et pour lequel il ne trouve pas toujours de réponse.


« On apprend aussi avec son inconscient »,
explique Nathalie Roussel, psychologue clinicienne spécialiste de l’enfant. « Comment rentrer dans la logique des chiffres quand on ne trouve pas sa place dans une famille et qu’on ne sait pas « pour qui l’on compte » ? ou quand on est perturbé par un mort « caché » dans la famille, un grand-père disparu au sujet duquel l’entourage n’a pas donné d’explication à l’enfant ?
Comment apprendre la grande histoire quand sa « petite histoire » personnelle n’est pas claire ? »
.

La philo peut, à ce titre, recréer des liens, apporter des réponses à des interrogations sources d’angoisse en donnant aux enfants l’occasion de poser des questions touchant souvent le sens profond de l’existence et de les partager avec d’autres…

Philosopher dès le plus jeune âge, c’est ainsi relancer ce désir de comprendre enfoui en chacun de nous et lié au désir d’apprendre. Et résoudre des problèmes d’apathie des enfants et de violence en permettant aussi cette éducation à la non violence évoquée lors de la conférence de l’UNAF sur ce thème. Lire en rappel

Voir la bande annonce sur www.cenestquundebut-lefilm.com

Lieu de la projection : Salle Laroque - UNAF - 28 place St Georges - 75009 PARIS

@ : phumann unaf.fr

Haut de page